Le ministre des PME jugé en septembre et la plainte du président de la République. Le 18h du 29 juillet 2021 de PolitiqueMatin.fr

171.000 EUROS
Le ministre aux PME est accusé d'avoir omis de déclarer 171.000 euros.

Le ministre des PME jugé en septembre et la plainte du président de la République. Retour sur l'actualité politique du jeudi 29 juillet 2021.

Le ministre délégué des PME, Alain Griset, jugé en septembre pour omission de déclaration de patrimoine

Visé par deux enquêtes pour « omission substantielle » de déclaration de patrimoine et soupçon « d'abus de confiance », le ministre délégué aux PME, Alain Griset, va être jugé le 22 septembre 2021. Le 24 novembre 2020, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) avait signalé une omission de déclaration de « participations financières détenues dans un plan d'épargne en actions (PEA), ainsi que le compte espèces associé, pour un montant total de 171.000 euros ».

Alain Griset sera donc jugé pour « déclaration incomplète ou mensongère de sa situation patrimoniale ». Un procès qui risque de mettre en péril la situation professionnelle du ministre qui, s'il est reconnu coupable, devra quitter le gouvernement.

Emmanuel Macron porte plainte contre l'affichage de sa caricature en Hitler

Le président de la République a porté plainte contre Michel-Ange Fiori mercredi 28 juillet 2021. Emmanuel Macron par le biais de ses avocats a donc décidé de poursuivre la personne responsable de l'affichage d'un panneau le caricaturant en Adolf Hitler. L'affiche était placée sur deux grands panneaux à La Seyne-sur-Mer et à Toulon.

Outre le chef de l'État en costume brun avec brassard rouge LREM avec petite moustache, il était possible de lire l'inscription : « Obéis, fais-toi vacciner ». Il est rare qu'un président en exercice porte plainte en son nom. Sur Twitter, Michel-Ange Fiori a vivement réagi écrivant : « Ainsi, en Macronie, on peut se moquer du cul du prophète, c'est de la satire, mais grimer le président en dictateur, c'est un blasphème ».

Pour Jean Castex, « Pasteur doit se retourner dans sa tombe »

Le Premier ministre a estimé jeudi 29 juillet 2021, que le père du vaccin, Louis Pasteur, devait « se retourner dans sa tombe » en voyant les manifestions anti-vaccin contre le Covid-19. « Pasteur est déjà bien agacé sans doute par ceux qui considèrent que la vaccination est un danger, il doit se retourner dans sa tombe », a ainsi déclaré Jean Castex.

Mercredi 28 juillet, la France passait le cap des 50% de vaccinés. Un chiffre encore loin de celui de l'immunité collective mais qui montre que la campagne de vaccination s'accélère alors que la seconde phase d'extension du Pass sanitaire approche à grands pas.

Florian Philippot se sert du Pass sanitaire pour aller manifester en Italie … contre le Pass sanitaire

L'ancien numéro 2 du Front National, Florian Philippot, a traversé les Alpes pour se rendre à Rome et manifester contre l'instauration du Pass sanitaire. Et pour cela, l'homme politique a dû se munir d'un pass sanitaire. Une situation ironique qui n'a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux. Le député radical de gauche, Bruno Questel, n'hésite pas à comparer Florian Philippot à un « révolutionnaire des bacs à sable ».

De son côté, Florian Philippot entend se battre au nom des « Peuples solidaires contre l'infamie, qui accable surtout des pays de l'UE ! Samedi, des Italiens nous soutiendront à Paris ! ».


Quitterie Desjobert

Journaliste économique et politique