900 millions pour le ministère de l'Intérieur et licenciement en l'absence de pass. Le 18h du 27 juillet 2021 de PolitiqueMatin.fr

900 MILLIONS €
Le ministère de l'Intérieur aura un budget 2022 gonflé de 900 millions
d'euros.

900 millions pour le ministère de l'Intérieur et licenciement en l'absence de pass. Retour sur l'actualité politique du mardi 27 juillet 2021.

Jean Castex annonce 900 millions supplémentaires pour le ministère de l'Intérieur

Le Premier ministre a annoncé, lundi 26 juillet, que le budget du ministère de l'Intérieur sera augmenté de plus de 900 millions d'euros en 2022. Il a également précisé que la promesse du Président de créer 10.000 postes de policiers et gendarmes supplémentaires sera tenue estimant que « Mon gouvernement, comme celui qui l'a précédé, a mis la sécurité tout en haut de ses priorités ».

« Nous revendiquons ouvertement une politique de sécurité publique qui part des territoires et passe par les territoires et qui repose sur un lien de confiance » afin d'assurer « plus efficacement les responsabilités régaliennes prééminentes de l'État », a-t-il également déclaré.

Élisabeth Borne confirme la sanction de licenciement en cas d'absence de pass sanitaire

La ministre du Travail a confirmé mardi 27 juillet qu'un salarié pourrait être licencié s'il ne possédait pas de passe sanitaire. « Il ne faut pas laisser croire aux salariés qu'il ne peut pas y avoir de licenciement », a-t-elle précisé, mettant fin à l'incompréhension entourant cette possibilité.

Dans certaines professions, il sera obligatoire d'avoir un pass sanitaire à compter du 30 août. Il sera donc possible de licencier tout salarié contrevenant à cette obligation. Le Sénat qui avait supprimé l'article proposé par le gouvernement dans le projet de loi, l'avait alors assoupli rendant le licenciement plus simple.

Emmanuel Macron : « Quand on parle des conséquences du dérèglement climatique, on parle de vos vies »

Le président de la République continue son tour des archipels polynésiens. Après un passage aux Îles Marquise, Emmanuel Macron s'est rendu mardi 27 juillet 2021 aux Îles Tuamotu où il a évoqué le projet de création d'abris anti-ouragans dans l'archipel.

Ainsi, ce sont 50 millions d'euros qui sont prévus pour la construction de 17 abris anti-ouragan et anti-montée des eaux. Emmanuel Macron a alors parlé de l'enjeu du combat contre le réchauffement climatique estimant : « Quand on parle des conséquences du dérèglement climatique, on parle de vos vies ».

Le professeur Juvin se présente à la présidentielle de 2022

Le professeur Philippe Juvin, chef du service des urgences de l'hôpital Pompidou à Paris et maire LR de la Garenne-Colombes, a annoncé au Figaro, mardi 27 juillet 2021, son intention de se présenter à la primaire de la droite pour l'élection présidentielle de 2022.

« En cinq ans, Emmanuel Macron a dressé les Français les uns contre les autres. La communication a remplacé la recherche de solutions. […] Des solutions de bon sens existent. Je les défendrai dans une primaire de la droite et du centre », a-t-il ainsi déclaré dans son entretien.


Quitterie Desjobert

Journaliste économique et politique