Attentats : Manuel Valls évoque une "guerre de civilisation"

Sur le Web 29-06-2015
Crédit Photo : Shutterstock

Un petit air de George Bush. Après les attentats sanglants de vendredi survenus à la fois en France et en Tunisie, le Premier ministre Manuel Valls a évoqué pour la première fois une "guerre de civilisation". Une expression très controversée.

 

Défendre "nos valeurs"

 

"Nous ne pouvons pas perdre cette guerre parce que c’est au fond une guerre de civilisation. C’est notre société, notre civilisation, nos valeurs que nous défendons", a déclaré Manuel Valls lors de l’émission "Le Grand Rendez-vous" d’Europe 1, Le Monde et i-Télé.

 

Deux islams ? 

 

Mais, précise t-il, "ce n’est pas une guerre entre l’Occident et l’islam". Mais plutôt un conflit entre "d’un côté un islam aux valeurs humanistes, universelles, et de l’autre un islamisme obscurantiste et totalitaire qui veut imposer sa vision à la société".

Cette expression, déjà utilisée par Nicolas Sarkozy après les attentats djihadistes en France en janvier, a choqué une partie de la gauche, mais a séduit une partie de la droite. Au centre, François Bayrou (MoDem) préfère quant à lui parler de "guerre de la barbarie contre la civilisation".

Elle fait inévitablement penser aux néo-conservateurs américains, et George Bush en tête, qui justifiaient l'invasion de l'Irak notamment par ce terme de "guerre des civilisations".

 

 


Vous avez aimé cet article ?

Inscrivez-vous à la newsletter Politique Matin et recevez chaque matin un Digest de l'actu politique

ON EN PARLE SUR LES RESEAUX SOCIAUXBUZZ