La bataille de la tenue républicaine et soirée électrique chez LREM - Le 18h du 22 septembre 2020 de PolitiqueMatin.fr

63,88 %
Au second tour des municipales de Colmar, Eric Straumann a été élu
avec 63,88% des voix.

La bataille de la tenue vestimentaire à l'école continue, LREM se déchire encore un peu plus. Retour sur l'actualité politique du mardi 22 septembre 2020.

La bataille de la tenue vestimentaire à l'école s'intensifie

La bataille pour la tenue vestimentaire « républicaine » à l'école ne s'adoucit pas et les membres du gouvernement se déchirent à ce sujet. Lundi 21 septembre, Jean-Michel Blanquer rappelait que « L'école n'est pas un lieu comme les autres. Vous n'allez pas à l'école comme vous allez à la plage ou en boîte de nuit ». Mardi 22 septembre 2020, c'est au tour de la ministre de l'Egalité entre les femmes et les hommes de s'exprimer à ce sujet.

Elisabeth Moreno a ainsi répondu au ministre de l'Education national en lui rappelant qu' « en France, chacun est libre de s'habiller comme il le veut », ajoutant également que « Les femmes ont mis des siècles à pouvoir s'affranchir de codes vestimentaires ». Jean-Michel Blanquer avait cependant précisé que la tenue « républicaine » à l'école s'appliquait aussi bien aux jeunes filles qu'aux jeunes hommes.

Le parti d'Emmanuel Macron se déchire un peu plus

Après l'annonce de la démission du numéro deux du parti Pierre Person lundi 21 septembre, une réunion exceptionnelle du bureau exécutif pour remanier la direction du parti s'est tenue. Entre piques et démissions, l'ambiance n'était pas à la fête lundi soir durant la réunion. Après l'annonce de la nomination du binôme Marie Guévenoux et Jean-Marc Borello en remplacement de Pierre Person au poste de numéro deux, le député Jean-Baptiste Moreau, visiblement déçu, a lancé à Marie Guévenoux : « Tu donnes de l'urticaire à certains députés… ».

Autre esclandre lors de cette réunion, les propositions de Stanislas Guerini. Le patron du parti a proposé de décaler le renouvellement du bureau exécutif prévu en novembre au printemps 2021 après les élections régionales. Cette proposition a fait bondir la député Aurore Bergé qui a déclaré « Si tu maintiens ce calendrier reporté, alors je ne resterai pas ». Les propositions de ce dernier ayant été adoptées, Aurore Bergé a annoncé sa démission de son poste de porte-parole du parti.

L'ancien maire de Colmar et député Gilbert Meyer est mort

Il était une figure emblématique de la droite alsacienne. Gilbert Meyer s'est éteint lundi 21 septembre à l'âge de 78 ans. Il avait été le maire de Colmar, préfecture du Haut-Rhin pendant 25 ans, de 1995 à 2020. Il avait également occupé le poste de député à trois reprises entre 1993 à 2007.

Sur Twitter, son successeur à la mandature de Colmar, Eric Straumann (LR) a partagé la nouvelle : « Gilbert Meyer, maire de Colmar de 1995 à 2020, nous a quittés ce 21 septembre. Nous partageons tous la douleur de sa famille et la tristesse de ses amis ».