Clash entre Manuel Valls et Marion Maréchal-Le Pen à l'Assemblée



La vidéo est la coqueluche du web depuis mardi 10 mars dernier. Lors des Question au Gouvernement, Marion Maréchal-Le Pen a interrogé le Premier ministre sur son "obsession" du Front national. Ce à quoi Manuel Valls a répondu de manière très virulente.

Echange musclé entre Marion Maréchal-Le Pen et Manuel Valls

Interrogé par Marion Maréchal-Le Pen lors des Questions au Gouvernement, sur son "obsession" du Front national, Manuel Valls a répondu avec beaucoup de vigueur. Le Premier ministre a affirmé, "jusqu'au bout, je mènerai campagne pour stigmatiser le FN". Une passe d'arme qui a son importance, à quelques jours du début des élections départementales, où le FN est annoncé vainqueur. 

FN : le "mépris crétin" de Manuel Valls

Marion Maréchal-Le Pen avait auparavant attaqué le Premier ministre sur ses "prises de parole obsessionnelles" et "de plus en plus injurieuses" avec son offensive contre le FN ces derniers jours. "Gardez-donc votre mépris crétin et vos leçons de République pour votre propre parti", avait-elle alors affirmé dans l'hémicyle. Une prise de position qui n'a visiblement pas plu à Manuel Valls, dont les positions récentes sur le Front national font aujourd'hui débat.

La politique du FN, un danger pour la France ?

"Oui, je mène campagne", a-t-il répété à plusieurs reprises, du fait d'une "élection importante" mais aussi "pour l'image notre pays, pour notre démocratie" du fait du "véritable danger" d'un FN qui arriverait en tête des élections départementales des 22 et 29 mars. Le Premier ministre accuse le FN de tromperie, et de mener une politique qui conduirait le pays à la ruine. Une politique qui semble en tout cas séduire plus de 30 % des Français aujourd'hui.