Le Président présente ses excuses aux Français pour BlackM

Calculette Paroles Libres 20-05-2016
Crédit Photo : Mediabong

OPINION

"A quoi sert François Hollande ?" J'aurais été bien en peine de répondre à cette question posée à ses étudiants lors d'un partiel par un enseignant de droit constitutionnel, maître de conférence à la faculté de droit d'Angoulême. J'imagine ce qu'un Président utile et à la hauteur de sa fonction aurait pu répondre à la question de Jean Pierre Elkabbach :
Que pensez-vous de l'annulation du concert de BlackM aux commémorations du Centenaire de la Bataille de Verdun ?
 

  • La France ne peut en effet  tolérer pour le Centenaire de la Bataille de Verdun la promotion d’un chanteur qui dans ses textes injurie la nation "cette conne de France, pays d'kouffar" C’est quand même Kuffar (pluriel de kâfir), un terme coranique désignant avec mépris celui qui n’est pas musulman ou rejette l’islam, et qui est à soumettre ou abattre! Un chanteur qui insulte les juifs les traitant de "youpins". Un chanteur qui menace les homosexuels préconisant leur l’émasculation “Je crois qu’il est grand temps que les pédés périssent / coupe leur le pénis, laisse les morts / retrouvés sur le périphérique”. Un chanteur qui "tire sur l’école / Ça fera une petite anecdote / la directrice, elle est conne". Un chanteur terriblement ambigü sur des percussions évocatrices "Salam alaykum / Sous-estimer le Black / ne fais plus jamais ça/ Sinon j'te fais payer le triple / comme à Jemaa El-Fna"... L'attentat islamique du 28 avril 2011 à Marrakech a quand même fait 17 morts dont 15 occidentaux et 20 blessés !

    Je regrette que ce choix pour le moins incongru de BlackM ait été imposé par nos services. D’autant que pour clore l’évènement il était prévu à l’origine la remarquable chorale franco-allemande des lycéens de la région. Une programmation digne mais dans la bonne humeur pour une jeunesse courageuse et laborieuse, éprise d’espérance, de paix et de fraternité des nations.

    J’ai demandé à Jean-Marc Todeschini secrétaire d’Etat des Anciens combattants, qu’une enquête soit diligentée afin de déterminer qui, au sein de la "Mission Centenaire" présidée par Joseph Zimet, sont les responsables de ce choix et ont labellisé "Centenaire" la prestation de BlackM. (C’était la condition sine qua non pour que le budget prévu de 150 000 € lui soit versé.) Qu’ils soient entendus et sanctionnés en conséquence.

    Je remercie les Français de nous avoir alertés et regrette que ce couac manifeste les ait bouleversés. Je présente mes excuses à Samuel Hazard, maire socialiste de Verdun qui depuis deux ans consacre toute son énergie à faire de ce 29 mai 2016 un évènement inoubliable, et qui seul a essuyé les reproches.  

    Et enfin, je prie le rappeur et ses fans de pardonner notre erreur de casting. J’invite BlackM à faire meilleur usage de sa toute nouvelle notoriété acquise lors de cette polémique. Errare humanum est, perseverare diabolicum (L'erreur est humaine, l'entêtement [dans son erreur] est diabolique.)
    La polémique est close Monsieur Elkabbach, l'enquête en interne commence. Passons à autre chose, s'il vous plait, merci.

.........
Oui mais voilà, si les faits ont été révélés dans la presse, c'est de la politique fiction. La réalité est consternante : nous avons eu droit au regard fuyant et discours élaboré par la cellule de com'crise conformément au "système Hollande" : C'est pas moi, c'est l'autre, etc...

  • Verbatim de l'enregistrement VIDEO
    Le maire avait pris cette initiative, qui était ... APRÈS  la cérémonie... pour que des jeunes puissent avoir un moment festif, une fois que nous y ayons fait les célébrations avec Madame Merkel. Bon. Il a subi des pressions mais ... INOUÏES... de VIOLENCE... de HAINE parce que c'était BlackM qui avait été choisi...  Et... ne voulant pas créer d'incident, voulant sans doute préserver l'ordre public, il y a renoncé.
    Moi c'que je peux lui dire... c'est que "c'est SA SEULE décision" puisque l’État n'avait pas à en connaître. Mais c'est SA seule décision et je comprends que des jeunes puissent aussi être associés. Que BlackM puisse, alors qu'il est lui-même d'origine guinéenne et qu'il rappelait que son grand-père avait été tirailleur sénégalais. Si le maire VOULAIT, c'est à LUI d'en décider, et bien l’État mettrait les moyens pour sécuriser le concert et de toutes façons, les subventions qui avaient été promises pour ce spectacle ou pour d'autres, seraient de toute façon maintenues"


    Calculette@LaMutine


Vous avez aimé cet article ?

Inscrivez-vous à la newsletter Politique Matin et recevez chaque matin un Digest de l'actu politique

ON EN PARLE SUR LES RESEAUX SOCIAUXBUZZ