Le « Coup de génie » de Manuel Valls et l'avis tranché de Darmanin - Le 18h du 14 septembre 2020 de PolitiqueMatin.fr

41,31 %
Au second tour de la primaire socialiste de 2017, Manuel Valls obtient
41,31% des voix.

Le « coup de génie » de Manuel Valls et le coup de gueule du ministre de l'Intérieur sur la drogue. Retour sur l'actualité politique de ce lundi 14 septembre 2020 avec le 18h de PolitiqueMatin.

Le « Coup de génie » de Manuel Valls

L'ancien Premier ministre Manuel Valls invité sur BFM TV, dimanche 13 septembre, a rappelé son « coup de génie ». Un « coup de génie » qui a permis selon lui l'avènement d'Emmanuel Macron. Alors que la journaliste Ruth Elkrief lui rappelle que : « C'est vous qui l'avez [ndrl : Emmanuel Macron] fait entrer au gouvernement, et puis après, ça s'est cassé », l'ex-candidat de 2017 ne se démonte pas et rappelle « Oui, mais ça, c'est la vie politique. J'ai eu un coup de génie en insistant auprès de François Hollande, qui était déjà assez convaincu ».

Selon lui, Emmanuel Macron avait lors de la Présidentielle « joué et gagné » mais son élection n'était pas seulement dûe à lui. « Ensuite, il y a eu les circonstances : la chance, la primaire de la droite, les affaires qui ont touché Fillon, le choix décisif de François Bayrou, la primaire de la gauche, etc. ».

Pour Gérald Darmanin, le cannabis, « c'est de la merde »

La politique de lutte contre le cannabis s'intensifie et le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a fait part de son avis sur la question de sa légalisation. « Je ne peux pas, en tant que ministre de l'Intérieur, en tant qu'homme politique, dire à des parents qui se battent pour que leurs enfants sortent de l'addiction à la drogue, que l'on va légaliser cette merde. Et je dis bien 'cette merde' ».

Le ministre rappelait ensuite le spot publicitaire anti-drogue diffusé en 1986 et mettant en scène deux enfants, dont l'un prenait la décision de jeter la drogue dans les toilettes avec un slogan repris depuis par Gérald Darmanin « La drogue, c'est de la merde ».

Pour Yannick Jadot, Jean-François Delfraissy, « cherche surtout à foutre la trouille aux Français » 

Au micro de France Inter, le député européen EELV Yannik Jadot a évoqué la crise du coronavirus, lundi 14 septembre et notamment le rôle du Conseil scientifique. Selon lui, le président du conseil Jean-François Delfraissy, « cherche surtout à foutre la trouille aux Français », lorsqu'il prévient que le gouvernement va devoir « prendre des décisions difficiles » face au virus.

Il en appelle donc à la responsabilité de chacun, « c'est vrai que tout dépend du comportement des Françaises et des Français », le but étant d'« éviter au niveau national le reconfinement ».

L'ancien ministre Bernard Debré est mort

Bernard Debré, l'ancien ministre de la coopération, est mort dimanche 13 septembre à l'âge de 75 ans des suites d'un cancer. Le frère jumeau de Jean-Louis Debré avait embrassé la profession d'urologue. En parallèle de sa carrière de médecin, il avait élu maire de la commune d'Ambroise, en 1989 à la suite de son père Michel Debré. Après un passage dans le gouvernement d'Alain Juppé en 1995, sa carrière politique s'achève après son élection comme député de la 4 e circonscription de Paris.

Lundi 14 septembre 2020, son frère François Debré ancien grand reporter, meurt quelques heures après lui à l'âge de 78 ans.