Débat présidentiel : quelle place pour les "petits candidats" ?

5
Seulement 5 candidats à l'élection présidentielle vont débattre ce
lundi 20 mars.

Ce lundi, c’est le grand jour pour les candidats de l’élection présidentielle : le premier débat télévisé. Enfin pas tout à fait pour tous les candidats. Seulement cinq sont conviés alors que onze ont vu leurs 500 parrainages validés par le Conseil constitutionnel, de quoi mettre encore plus d’eau dans le gaz de cette campagne.

François Fillon (LR), Emmanuel Macron (En Marche), Marine Le Pen (FN), Benoît Hamon (PS) et Jean-Luc Mélenchon (la France insoumise) auront le privilège de débattre pendant 2h30 (minimum) dès 21 heures. Les échanges animés par Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray seront retransmis en direct sur deux chaînes de télévision : LCI et TF1.

Les "petits candidats" froissés

Les invités sont les cinq candidats qui arrivent en tête des sondages, à l’instar de Nathalie Arthaud (Lutte Ouvrière), Philippe Poutou (NPA), Jean Lassalle, François Asselineau, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) et Jacques Cheminade. Certains font entendre leur mécontentement pour dénoncer le « traitement imposé aux petits candidats ». Parmi eux, Nicolas Dupont-Aignan est allé jusqu’à quitter le plateau de TF1 pour protester. Il a déposé un recours devant le Conseil d’État pour un « assassinat politique ». Celui-ci a été rejeté.

D'autres débats au programme de la campagne présidentielle

D’anciens salariés d’ITélé (qui ont créé le média vidéo Explicite) ont décidé d’organiser un débat en direct sur le réseau social Facebook avec les candidats de l’élection présidentielle, y compris ceux qui ont été écartés de TF1. Le débat sera animé par Sonia Chiro et Antoine Genton dès 19h30 ce même lundi 20 mars.  Mais 80 % des questions viendront des internautes. Trois candidats ont d’ores et déjà répondu présent : Nathalie Arthaud, Philippe Poutou et Jacques Cheminade. Le média s’est engagé a respecté le temps de parole de chacun.

Ce n’est pas tout puisque BFMTV et CNews (anciennement ITélé) veulent organiser un débat en présence de tous les candidats mardi 4 avril. France 2 a fait le même choix, mais trois jours seulement avant le premier tour : jeudi 20 avril.


Emma Jouve

Journaliste à Zoomdici.fr et étudiante à l'ESJ Pro Lille Montpellier. De passage pour deux semaines dans la rédaction d'EconomieMatin.