Pourquoi demander au député Jean-Luc Reitzer la renonciation à son mandat



En tant qu’économiste je lance un cri en faveur de la justice, de la fraternité, pour un monde meilleur et pour que la France devienne un peu plus solidaire.

J’ai comme 67 millions eu la possibilité de voir et écouter l’intervention du député Jean-Luc Reitzer demandant à ses pairs une hausse d’indemnité parlementaire et mettant en cause le principe de transparence. Selon lui les députés devraient toucher plus que 5 300 euros nets par mois pour "lutter contre les tentations" comme la "corruption" ou "les mauvais esprits" qui peuvent traîner ici ou là. Ce message en apparence innocent nous a tous touché au milieu de la vie et des problèmes, là où les gens souffrent.

Puis j’ai attendu en tant que Français de base que le député s'excuse de sa non conscience, de sa non responsabilité, de son arrogance, de son manque de bienveillance, de son manque d'humilité... Discrédit, accusation, culpabilisation et création de peur – on risque la corruption institutionnelle sous 5'300 euros -. Et si le député Reitzer nous entraînait et nous imposait sa marche sur un chemin de hasard qui n'a de conséquences que pour nous, posant un doute sur les institutions et les hommes qui les composent... oui l'effet boomerang récurrent de l'actualité m'interpelle...Risque de corruption sous 5'300 euros nets d’indemnité par mois.

Ce détenteur de pouvoir représentatif est lourdement critiquable dans le sens où il oublie que toute parole est puissante et impacte et corrompt et sert tout ce qui peut devenir déviant. Comment s'étonner que nous Français, consciemment ou non, que nous Français nous nous identifions et adoptons les postures entendues par ceux qui ont le pouvoir de parole. Alors qu'on devrait trouver un comportement exemplaire indiquant une ligne conductrice exemplaire et fondée sur de vraies valeurs humaines et une profonde sensibilité sociale et économique.

Et c'est comme si pour aller plus vite il prônait à ses fins déjà une culture parlementaire à plus de 5'300 euros ou sinon « corruption », qu’il implique sous cette forme devant la nation à demi-mots ses pairs oubliant qu'en découle l'individualisme alors que nous avons besoin d'individualité. Individualité consciente, responsable.

Avec ses mots et son message corporel il a expliqué aux gens que leur travail ne valait plus rien.  Le respect des autres, de la vie deviendrait-elle compliqués vue de l’assemblée.

Je pense que certains ont nécessité de se retrouver, de se reconnaître, de se respecter face à cette attitude à broyer devenue infernale.

Ce "représentant du peuple" a joué aux apprentis sorciers, donnant son avis sur tout et sur rien à grand renfort de complainte...pour améliorer sa position égotique bien en place. Il traduit un manque de culture sociale et économique mais surtout une définition personnelle du seuil du bien vivre en France aux frais de l’institution donc des Français.

Pour mémoire le député Jean-Luc Reitzer dans le cadre de son mandat représente 3'000'000 de petits Français pauvres disposants souvent de moins de 2 euros par jour (moins de 88 fois ses indemnités) et environ 8,9 millions de pauvres selon le seuil de pauvreté utilisé par l’Insee (moins de 769 euros par mois pour une personne seule). Près de 12 % des Français sont dans ce cas et vivent quotidiennement l’absence d’un repas. Pour mémoire encore 50% des Français gagnent moins de 1538 euro/mois pour une personne seule, 2061 euros/mois pour une famille monoparentale, pour rappel aussi 50% de nos compatriotes gagnent moins de 1820 euros par mois.

Contrairement à lui je rêve d'individus chargés de politique qui travailleraient en conscience et non sur la base de dogmes non fondés ou dépassés. Des individus capables d'humilité en quête de trouver ce qui rassemble et non ce qui nous sépare, des individus capables d'éprouver de la compassion envers les plus faibles. Car il en est. Des individus capables d'incarner la paix. Je rêve d'un grand silence soudain, je rêve que certains politiques arrêtent un court instant d’égo-normer et de spéculer et retrouvent le temps d'un souffle leur regard d'enfant et l'émerveillement devant la vie.

Oui je dénonce la responsabilité de cet homme et j’aurai voulu qu'il s'excuse et qu'il déclare ce qu'il entend semer dans notre monde et qu'il déclare soutenir et défendre les intérêts de nos semblables.

Economiste, essayiste*, de surcroit haut-rhinois je dénonce aux côtés des 67 millions de Français ces propos et demande au travers d’une pétition nationale que le député Jean-Luc Reitzer doit renoner à son mandat. Car je pense que le peuple de France à un devoir à demander dans ces cas une renonciation.

Pétition : https://www.mesopinions.com/petition/politique/demande-hausse-indemnite-parlementaire-mise-transparence/43791

Combien de petits élus conseillers municipaux sans indemnités, combien de membres d’associations, combien de français bienveillants donnent de leur personne sans limites, luttent au quotidien sans contrepartie financière, sans corruption, juste pour un regard, un sourire, un bien commun.


Jean-Luc Ginder

Jean-Luc Ginder est économiste et essayiste spécialiste de la macro économie ainsi que de l'économie de l'Energie. Il est l'auteur du livre « Phobiamanagement » mettant en avant les effets de la peur en économie et du livre « Réflexions Economiques » (Éditions Corps et Ame, février 2018).