Xavier Bertrand candidat à la présidentielle et les vacances anticipées. Le 18h du 25 mars 2021 de PolitiqueMatin.fr

58 %
En mars 2021, la cote de popularité de Xavier Bertrand était de 58%.

Xavier Bertrand candidat à la présidentielle et les vacances anticipées. Retour sur l'actualité politique du jeudi 25 mars 2021.

Xavier Bertrand annonce sa candidature à l'élection présidentielle de 2022

Le président de la région Hauts-de-France et ancien membre des Républicains a annoncé son intention de se présenter à l'élection présidentielle de 2022. C'est dans une interview donnée au Point et parue jeudi 25 mars 2021, que l'homme politique a officialisé sa candidature « Oui je serai candidat. Dans la situation actuelle de la France, j'estime que c'est mon devoir ».

Dans l'entretien, Xavier Bertrand réaffirme sa volonté de ne pas participer à une primaire, mettant en avant sa « conception gaullienne de l'élection présidentielle » qui, selon lui, est « la rencontre d'un homme ou d'une femme avec les Français, autour d'une vision et d'un projet ». Un projet autour duquel il souhaite rassembler le plus grand nombre.

Valérie Pécresse souhaite des vacances de Pâques anticipées

La présidente de la région Île-de-France souhaite que les vacances de Pâques soient avancées d'une quinzaine de jours afin de réduire la circulation du virus dans l'enceinte des établissements scolaires et donc dans l'ensemble de la région déjà fortement sous pression. « Je me demande si la bonne mesure ne serait pas d'avancer les vacances scolaires de 15 jours afin de fermer les écoles dès le 2 avril » a-t-elle déclaré dans Paris-Match mercredi 24 mars 2021.

Une proposition à laquelle le porte-parole du gouvernement a réagi jeudi 25 mars 2021 au micro de France Inter. Gabriel Attal estime que cette décision « aura un impact sur les familles » ajoutant : « Cette proposition a été formulée hier soir, ce n'est pas moi qui vais répondre en tant que porte-parole. Hier, en Conseil de Défense, on n'a pas décidé d'avancer les vacances mais toutes les propositions sont par principe utiles ».

La maire de Strasbourg répond aux reproches de Gérald Darmanin

La maire écologiste de Strasbourg, Jeanne Barseghian, a répondu jeudi 25 mars 2021 aux critiques formulées par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. Ce dernier avait reproché à la mairie EELV de Strasbourg de subventionner la construction d'une « mosquée soutenue par une fédération qui défend l'islam politique ».

Pour Jeanne Barseghian, subventionner cette mosquée fait partie de ses devoirs : « En tant que maire de Strasbourg, je dois répondre équitablement aux besoins des Strasbourgeoises et des Strasbourgeois. Je dois notamment leur permettre d'exercer leur culte dignement, dans des lieux dignes et sécurisés. » Le secrétaire national d'EEVL, Julien Bayou, a de son côté annoncé qu'en l'absence d'excuses de la part du ministre, il porterait plainte pour diffamation

Emmanuel Macron reconnaît que « l'UE a manqué d'ambition » pour les vaccins

Interviewé à la télévision grecque, Emmanuel Macron a abordé la stratégie vaccinale mise en place par l'Union européenne, reconnaissant que cette dernière avait « manqué d'ambition ». Il a ainsi reconnu que l'UE avait pris du retard par rapport à d'autres pays mais a tempéré : « On est en train de rattraper. On est un peu un diesel. On ne peut plus trop parler dans les temps qui courent de ces moteurs, mais ça démarre lentement et ça va loin ».

Le président de la République a par la suite estimé que le second semestre devrait produire des résultats plus significatifs. « L'Union européenne a commandé 2,5 milliards de doses, donc largement de quoi faire pour nous, pour la solidarité, pour prévoir la suite. Nous serons, d'ici au deuxième semestre, l'espace qui produira le plus de vaccins au monde ».


Quitterie Desjobert

Journaliste économique et politique