Élisabeth Borne prolonge de trois mois l'aide de 900 euros pour les précaires

41,3 %
L'aide profite à 400.000 personnes, dont 41,3% de jeunes de moins de
30 ans.

La ministre du Travail a annoncé lundi 15 février 2021, que l'aide de 900 euros mensuels attribuée à 400.000 travailleurs précaires serait prolongée de trois mois supplémentaires.

L'aide de 900 euros pour les travailleurs précaires prolongée jusqu'au mois de mai

La ministre du Travail, Élisabeth Borne a confirmé lundi 15 février 2021, que l'aide visant à garantir à 400.000 travailleurs précaires un revenu mensuel de 900 euros serait prolongée de trois mois supplémentaires, c'est-à-dire jusqu'en mai 2021. Cette aide, attribuée à 400.000 personnes, vise les travailleurs qui ont pu travailler 60% du temps de travail annuel en 2019 par le biais de CDD ou d'intérim mais qui du fait de la crise sanitaire n'ont pas pu suffisamment travailler en 2020 et de fait recharger leurs droits à l'assurance-chômage.

L'aide avait été mise en place en novembre 2020 et devait couvrir les mois de novembre à février 2021, mais face à la persistance du virus du Covid-19 et à l'instabilité sanitaire du pays, le gouvernement a décidé de prolonger cette aide jusqu'à la fin du mois de mai 2021.

Une aide qui a bénéficié à 165.000 jeunes de moins de 30 ans

Le ministère du Travail a rappelé que l'aide mise en place en novembre 2020 avait bénéficié à 400.000 personnes, dont 41,3% étaient des jeunes. « Plus de 400.000 personnes en ont d'ores et déjà bénéficié au titre des mois de novembre et décembre parmi lesquelles 165.000 jeunes de moins de 30 ans ».

Les premiers versements de cette aide ont été effectués le 5 février 2021 pour les mois de novembre et décembre 2020, pour ce qui est du mois de janvier, la prime d'aide exceptionnelle sera versée à compter du 21 février et jusqu'au 24 février 2021. Le versement pour le mois de février aura quant à lui lieu fin mars et celui de mai en juin 2021.


Quitterie Desjobert

Journaliste économique et politique