Emmanuel Macron annonce un confinement de 4 semaines et la fermeture des écoles

54 %
Les Français sont 54% à être favorable à un nouveau confinement strict
et national.

Le président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé mercredi 31 mars la mise en place d'un confinement national pour une durée de quatre semaines, ainsi que la fermeture des établissements scolaires.

Un confinement national de quatre semaines

Lors de son allocution aux Français, mercredi 31 mars 2021, Emmanuel Macron a annoncé que les restrictions déjà en vigueur dans dix-neuf départements seraient étendues à l'ensemble du territoire à compter du samedi 3 avril 2021 et pour une durée de quatre semaines minimum. Ainsi, un confinement sera mis en place en journée et le couvre-feu à 19 heures sera maintenu. Estimant que le télétravail est la mesure la plus efficace contre la propagation du virus, Emmanuel Macron appelle à le systématiser dès que cela peut être possible.

Afin d'alléger les procédures, une attestation dérogatoire ne sera nécessaire que pour les déplacements supérieurs à dix kilomètres et ceux ayant lieu durant les heures de couvre-feu. Pour les déplacements ayant lieu à moins de dix kilomètres du domicile au cours de la jouirnée, seule une attestation de domicile sera nécessaire. Par ailleurs, les Français souhaitant changer de région pour s'isoler pourront le faire jusqu'au lundi 5 avril 2021, c'est-à-dire à la fin du week-end de Pâques.

La fermeture des écoles pour trois semaines

Demandée depuis plusieurs semaines par de nombreux élus, la fermeture des établissements scolaires sera effective à compter du vendredi 2 avril 2021. Il n'est pas pour autant question d'interrompre brusquement l'apprentissage des jeunes Français. Emmanuel Macron précise que « la semaine prochaine, les cours pour les écoles, collèges et lycées se feront à la maison, sauf pour les enfants des soignants et de quelques autres professions qui seront accueillis, de même que les enfants en situation de handicap ». Après cette semaine de transition, et pour « les deux semaines suivantes, soit à partir du 12 avril, la France entière, quelle que soit la zone de vacances, sera placée en vacances de printemps. La rentrée aura donc lieu pour tous le 26 avril ».

La rentrée se fera le 26 avril 2021 en présentiel pour les élèves de maternelle et de primaire et en distanciel pour ceux du secondaire qui retourneront progressivement sur les bancs de l'école à partir du 3 mai 2021 avec un protocole sanitaire adapté. Les parents ne pouvant télétravailler pourront bénéficier du chômage partiel pour garder leurs enfants.

Calendrier vaccinal et déconfinement progressif

Emmanuel Macron a également abordé la campagne vaccinale mise en place depuis quelques mois estimant qu'à ce jour 8,5 millions de Français avaient reçu une première dose de vaccin. Une campagne de vaccination qui ne ralentira pas, promet le chef de l'Etat : « Nous mettons tous les moyens pour vacciner, vacciner sans répit, sans jours fériés. Le samedi et le dimanche, comme la semaine ».

Dès les 16 avril 2021, les Français âgés de 60 à 70 ans pourront commencer à se faire vacciner et dès le 15 mai 2021 cette possibilité sera étendue aux Français de plus de 50 ans. Emmanuel Macron précise qu'à « partir de la mi-juin, les rendez-vous seront ouverts à l'ensemble des Françaises et des Français de moins de 50 ans ». En outre, se déclarant sensible aux difficultés rencontrées par les plus âgés pour obtenir des rendez-vous de vaccination, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place de mesures d'aide spécifiques.

Le déconfinement débutera de façon progressive au début du mois de mai, comble détaille le président de la République : « Dès la mi-mai, nous recommencerons à ouvrir avec certaines règles strictes. Nous autoriserons, sous conditions, l'ouverture de terrasses et nous allons bâtir, entre la mi-mai et le début l'été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport loisir, l'événementiel, nos cafés et restaurants ».


Quitterie Desjobert

Journaliste économique et politique