François Asselineau en garde à vue et complicité d'inceste à gauche. Le 18h du 4 février 2021 de PolitiqueMatin.fr

0,92 %
Au premier tour de la présidentielle, François Asselineau obtenait
0,92% des voix.

François Asselineau en garde à vue et complicité d'inceste à gauche. Retour sur l'actualité politique du jeudi 4 février 2021.

François Asselineau en garde à vue pour agression sexuelle

L'ancien candidat à la présidentielle et chef de l'Union populaire républicaine (UPR), François Asselineau a été placé en garde à vue mercredi 3 février 2021, pour « agressions sexuelles », « harcèlement sexuel » et « harcèlement moral ».

François Asselineau est actuellement interrogé sur les faits qui lui sont reprochés. Deux plaintes avaient été déposées en mai 2020 l'accession d'agression et de harcèlement sexuel et moral. Le chef de l'UPR « a toujours fermement démenti ces accusations, qui, pour l'essentiel, allèguent des faits qui auraient prétendument eu lieu avant même leur embauche », déclara un de ses proches à France Télévisions.

Rachida Dati accuse la gauche de complicité d'inceste et de pédophilie

La maire du VIIème Rachida Dati n'a pas mâché ses mots mardi 2 février 2021 lors du Conseil de Paris. Le Conseil de Paris se retrouve au coeur de plusieurs affaires d'accusations, de viols, d'agressions sexuelles. Face à ces affaires, Rachida Dati a violemment pris à partie les élus de gauche, lançant « Gauche complice de pédophilie et d'inceste ! ».

Une affirmation qui a tout de suite suscité l'indignation de la gauche qui parle de propos « diffamatoires » mais qui n'a pas pour autant arrêté l'édile du VIIème : « Impunité, silence, circulez il n'y a rien à voir, c'est une honte ! (…) Complices de viol, complices de pédophilie, complices d'inceste, oui je le maintiens ».

La députée LFI traitée de « poissonnière » obtient des excuses

La députée La France insoumise Mathilde Panot avait exigé des excuses et des sanctions à l'encontre du député LREM Pierre Henriet qui l'avait qualifiée de « poissonnière » lors d'un débat houleux à l'Assemblée. Une « insulte sexiste » pour laquelle la députée demande réparation.

Via son compte Twitter, Pierre Henriet a présenté des excuses en demi-teinte : « Mathilde Panot passe son temps à vociférer à la tribune et à couper la parole. J'étais excédé et mon propos n'est en rien une injure encore moins sexiste, c'est une expression pour dénoncer son comportement comme je le fais aussi pour ses collègues masculins. Si elle se sent à tort insultée, je la prie de bien vouloir m'excuser. Au passage, je remercie ses camarades insoumis pour les centaines d'insultes dont ils me couvrent - de quel côté donc est le mépris ? ».

Emmanuel Macron souhaite une « génération sans tabac » dès 2030

Le président de la République, Emmanuel Macron revenait, jeudi 4 février 2021, sur la lutte contre le cancer et le tabagisme, souhaitant que d'ici 2030 apparaisse une génération sans tabac. « Je souhaite que la génération qui aura 20 ans en 2030 soit la première génération sans tabac de l'histoire récente ».

Le Président a présenté un plan de prévention renforcée contre le tabac et l'excès d'alcool et notamment auprès des jeunes. « Le prix, l'extension des espaces sans tabac, les campagnes d'information sur sa toxicité » et ce « dès l'école » sont les meilleurs moyens de réduire la consommation.


Quitterie Desjobert

Journaliste économique et politique