Pas de voile pour les petites filles et une véritable déclaration de guerre. Le 18h du 9 décembre 2020 de PolitiqueMatin.fr

84 %
84% des Français sont opposés au port du voile.

Pas de voile pour les petites filles et une véritable déclaration de guerre. Retour sur l'actualité politique du mercredi 9 décembre 2020.

Aurore Bergé s'oppose au voile pour les petites filles

La députée LREM, Aurore Bergé souhaite faire interdire le port du voile pour les petites filles. Alors que le gouvernement présentait mercredi 9 décembre son projet de loi contre les séparatismes, la députée des Yvelines a annoncé qu'elle défendrait un amendement visant à interdire le port du voile aux petites filles.

Aurore Bergé a déclaré : « Qui peut aujourd'hui être favorable à l'idée qu'une petite fille de deux ans ou de trois ans soit couverte d'un hijab ? Nous avons un certain nombre de parents qui considèrent que c'est normal et que la perspective de leur enfant, c'est que dès le plus jeune âge, de deux à trois ans, elle soit couverte entièrement . » Considérant que voiler les jeunes filles revenait « à séparer les petits garçons des petites filles. Ça veut dire que dès le plus jeune âge on les sépare de la République, on entrave leur capacité à être en lien avec les autres ».

Gilles Platret souhaite une « véritable déclaration de guerre contre le séparatisme islamiste »

Le co-président du groupe de travail sur la laïcité de l'Association des maires de France (AMF), Gilles Platret s'est prononcé sur la loi contre les séparatismes. Invité mercredi 9 décembre 2020 sur RFI, Gilles Platret considère que le projet de loi « est incontestablement insuffisant, il nous faudra une véritable déclaration de guerre contre le séparatisme islamiste ».

Le vice-président des Républicains considère qu'il « y a des choses intéressantes », cependant, « ne pas nommer l'adversaire est une erreur. (…) Ne pas les nommer c'est se priver d'une partie de la force nécessaire pour les combattre (…) On est en guerre politique ».

Le directeur des programmes de Canal+ assure : « Eric Zemmour n'est pas raciste »

CNews ne cesse d'augmenter ses parts d'audience et notamment avec l'émission de Christine Kelly et Eric Zemmour, Face à l'Info. Cependant, le polémiste ne fait pas l'unanimité et suscite de nombreuses polémiques. Gérald-Brice Viret, directeur général des antennes et des programmes du groupe Canal+ était l'invité mercredi 9 décembre chez Europe 1 est venu à la rescousse du chroniqueur « Bien sûr qu'Eric Zemmour n'est pas raciste. Je vous le dis dans les yeux puisqu'on a eu l'occasion de se rencontrer et de se parler. »

Gérald-Brice Viret a ensuite évoqué les audiences de la chaîne en constante augmentation et notamment de Pascal Praud et de l'heure des Pros. « L'heure des pros, c'est le succès parce que Pascal Praud le fait le matin et c'est le premier à l'avoir fait. Il a eu l'intelligence de faire autre chose que du foot. Et c'est lui aujourd'hui l'emblème de CNews »


Quitterie Desjobert

Journaliste économique et politique