Les vacances scolaires du Printemps avancées de deux semaines ?

7,9 %
Le taux de positivité des tests de dépistage de la Covid-19 était de
7,9% le 24 mars 2021.

Va-t-on vers un couac majeur au niveau des vacances scolaires du Printemps ? La question se pose après les déclarations de Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, une des régions placées sous confinement et qui a du mal à contenir la pandémie de Covid-19. Elle demande que les vacances scolaires soient anticipées de deux semaines… et le gouvernement ne serait pas totalement opposé à l’idée.

Valérie Pécresse lâche la bombe : les vacances scolaires anticipées ?

« Je me demande si la bonne mesure ne serait pas d'avancer les vacances scolaires de 15 jours afin de fermer les écoles dès le 2 avril », a déclaré Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France, selon les informations de Paris Match. Elle en aurait même fait la demande au préfet d’Île-de-France, même si la décision finale revient au gouvernement.

L’option est donc sur la table, et selon BFMTV n’est pas balayée d’un revers de la main par le gouvernement. Selon une source proche de l’exécutif, la décision « peut en effet être l’une des pistes ». Le gouvernement serait même presque dos au mur : Valérie Pécresse « sent que le sujet commence à monter et que l'idée circule, et nous oblige à nous positionner par rapport à elle. Depuis le début de la crise sanitaire, c’est la plus constructive », estime cette même source.

Vers un cafouillage majeur pour les congés des parents ?

Si rien n’est décidé ce 25 mars 2021, le gouvernement va devoir se positionner très rapidement : les vacances scolaires dans la zone C, celle de l’Île-de-France où la situation sanitaire est plus que préoccupante, commencent le 17 avril 2021 pour se terminer le 3 mai. Pour décider de les anticiper de deux semaines, il faudra donc qu’une annonce soit faite au mieux la semaine du 26 mars 2021, puisque les vacances commenceraient alors dès le vendredi 2 avril 2021.

De quoi entraîner un véritable chaos en Île-de-France : de nombreux parents ont posé leurs congés en fonction de ces vacances scolaires qui commençaient au 17 avril 2021. Une date, par ailleurs, stratégique : le confinement dur imposé aux 16 départements depuis le 20 mars 2021 devait durer un mois (sauf prolongation). Le 20 avril 2021, théoriquement, il devrait donc se terminer, laissant la possibilité aux Franciliens de se déplacer.

Mais si les vacances scolaires sont anticipées, les familles se retrouveraient à devoir gérer des enfants en vacances alors que les parents travaillent… puis ces derniers se retrouveraient en vacances alors que les enfants sont à l’école, notamment car l’idée de rallonger les vacances de deux semaines pour en porter la durée à un mois semble exclue.


Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio