Comment évaluer le potentiel commercial d'un emplacement ?



Avant de lancer un business « hyper-local », axé sur la clientèle d’un quartier, il est primordial de bien choisir son emplacement. Un outil existe permettant de le faire rapidement et sans sortir de chez soi.

La « commercialité » d’un quartier en un coup d’oeil

Comment savoir si tel ou tel emplacement est judicieux pour ouvrir son restaurant, café, boulangerie, pressing ou tout autre commerce destiné aux clients du quartier ? Quelle rue choisir et quel potentiel commercial en attendre ? Pour répondre à ces questions de manière précise, et donc pouvoir prendre une décision informée, le mieux est de commander une étude d'implantation. Heureusement, de nos jours cela peut se faire en ligne. Et grâce à l’interrogation en temps réel des bases de données, les résultats sont disponibles immédiatement.

À l’aide d’une telle étude vous pouvez savoir, pour le quartier visé et également pour l’ensemble de la commune, le nombre de concurrents, la « commercialité » du quartier (le nombre de commerces pour le nombre d’habitants), les types de commerces dans le quartier et le chiffre d’affaires moyen généré par les entreprises qui y sont implantées (par famille de métiers). Vous pouvez aussi visualiser sur la carte l'emplacement de vos futurs concurrents et surtout leur ancienneté, un indicateur non négligeable pour évaluer la viabilité d’un business dans un quartier donné.

Des informations très détaillées sur les flux piétons

Également important, l’étude permet d’obtenir un portrait-robot de vos futurs clients potentiels. Vous avez non seulement la population et le nombre de ménages dans le quartier mais aussi le revenu médian déclaré et la CSP majoritaire.

Point particulièrement important si votre business est orienté sur les piétons, l’étude vous fournit les « générateurs de flux » et leur emplacement : transports, parkings, bars, monuments, université, hôpital. Vous saurez aussi le nombre de piétons par minute et les moments de la journée sur lesquels se répartissent les flux piétons.