Gilbert Collard propose une résolution afin de réduire les poursuites à son encontre



Plus c’est gros, plus ça passe, pourrait-on dire. Le député RBM vient de proposer une résolution dont le but est d’annuler les poursuites judiciaires dont il fait l’objet.

Visé par une procédure de levée de son immunité parlementaire, pour une affaire de publication d’images violentes tirées de la propagande de l’Etat islamique, Gilbert Collard, député (RBM) du Gard apparenté au Front National, a déposé une résolution à l’Assemblée nationale, afin de faire annuler les poursuites qui le visent.

En décembre 2015, la justice avait ouvert une enquête préliminaire après que le député du Gard, ainsi que Marine Le Pen, avaient publié des images de massacres commis par l’Etat islamique. Des images évidemment très violentes, publiées par les deux personnalités du FN en vue de réagir aux propos du politologue Gilles Kepel, qui avait déclaré à l’époque que le Front National et l’Etat islamique partageaient une "communauté d’esprit".

Gilbert Collard a donc demandé à ce que soient levées les poursuites qui le visent jusqu’à la fin de la session parlementaire, arguant également que, candidat à sa propres succession pour les prochaines élections législatives, la demande de son immunité parlementaire était entachée d’un caractère déloyal, visant à "le discréditer auprès des électeurs de sa circonscription".

Une résolution qui ne sera sans doute pas examinée par l'Assemblée nationale, faute de temps. Ce qui ne semble pas déranger le cadre du FN, qui avoue avoir déposé cette résolution "pour emmerder les imbéciles". Ambiance...


Jean-Baptiste Le Roux

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour RCF où il est en charge de l'actualité sur web. Il a travaillé pour Perspective Entrepreneurs, Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et ancien membre de l'Association des Journalistes de Défense.