Le Sénat (majorité de droite) veut supprimer l'indemnité inflation

100 EUROS
L'indemnité inflation est d'un montant de 100 euros.

La mesure ne résoudra pas le problème mais va aider les quelque 38 millions de Français éligibles : l’indemnité inflation, l’aide de 100 euros annoncée par le gouvernement, a été relativement bien accueillie par la population. Mais pas par les Sénateurs dont la majorité, de droite, aimerait la supprimer. Il faut dire qu’il n’y sont pas éligibles, avec un salaire de plus de 5.000 euros nets par mois.

Les LR ne veulent pas distribuer 100 euros aux Français

L’indemnité inflation a une assiette simple : toute personne touchant moins de 2.000 euros nets par mois va bénéficier de cette aide d’un montant forfaitaire de 100 euros. Une aide indépendante de la composition du ménage, des revenus globaux de celui-ci ou encore de l’utilisation réelle de la voiture, par exemple. Et c’est ce qui gène les sénateurs, et tout particulièrement Bruno Retailleau, président du groupe Les Républicains au Sénat, et le sénateur Jean-François Husson (LR).

Selon les informations de Public Sénat, chacun d’entre eux va déposer un amendement visant à supprimer l’indemnité inflation du Projet de Loi de Finances Rectificative pour 2021. Selon eux, cette mesure est mal ciblée et va coûter très cher à l’État pour une efficacité moindre.

L’Assemblée nationale aura le dernier mot

La droite ayant la majorité au Sénat, il est bien possible que les amendements des Républicains soient adoptés, et que l’indemnité inflation soit supprimée. Les perdants seraient alors les Français qui gagnent moins de 2.000 euros par mois qui, aux alentours de Noël 2021, ne toucheront pas cette aide.

Mais la volonté des sénateurs Les Républicains risque fort de ne pas être suivie par l’Assemblée nationale. Cette dernière ayant déjà inséré l’indemnité inflation dans le PLFR 2021, elle ne devrait pas avoir de difficultés à la réintégrer par la suite, l’Assemblée nationale étant à majorité LREM.

Finalement, le risque est plus politique : Les Républicains, s’ils venaient à supprimer l’indemnité inflation, pourraient être mal vus par les Français concernés, 38 millions d’électeurs environ. À quelques mois de la Présidentielle 2022 et alors que Les Républicains sont en train de choisir leur candidat…

Les amendements LR visant à supprimer l’indemnité inflation seront débattus le 17 novembre 2021 au Sénat.


Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio