Les journaux plutôt séduits par le nouveau gouvernement

22
Le gouvernement compte 22 membres.

L’état de grâce semble se poursuivre. Alors que le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé hier la composition de son nouveau gouvernement, les journaux, nationaux et régionaux, y réagissent plutôt favorablement.

 

Cap à droite ?

 

« Un subtil dosage » pour la Dépêche du Midi, « un gouvernement des modérés » pour Le Figaro, « le gouvernement des premières » pour La Provence. Les journaux ce matin analysent la nomination des membres du gouvernement d’Edouard Philippe.

Sans surprise, les journaux de gauche déplorent que le gouvernement soit très à droite. D’après Libération, qui titre » Surtout à droite », le gouvernement « fait la part belle au centre, à la droite et aux libéraux ». Et l’on sent bien que cela irrite profondément le quotidien.

De son côté, Paul-Henri du Limbert, du Figaro, estime dans son éditorial que « là où l'ancien président cherchait, en vain, d'improbables compromis à gauche, son successeur semble choisir clairement son cap » ce dont il se félicite évidemment, tout « en espérant n'être pas détrompé ».

La plupart saluent aussi l’intégration de Nicolas Hulot. « Avec ce ralliement, le nouveau président dérobe à la gauche l’une de ses thématiques fortes, qui avait été placée au cœur des projets présidentiels de Benoît Hamon (PS) et de Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) » écrit Le Monde.

Renouveau, parité, diversité

Avec 22 ministres et secrétaires d’Etat, le gouvernement est le deuxième le plus « resserré » de la Vème République, après celui de Manuel Valls. Paritaire, car composé de 11 hommes et 11 femmes, truffé de personnalités jeunes et/ou inconnues au bataillon médiatique, il est composé d’(ex)Républicains, de centristes, de radicaux de gauche, d’(ex) socialistes et de membres de la société civile, et notamment du monde de l’entreprise.

Les Français aussi semblent apprécier cette équipe au pouvoir. Un peu plus de six Français sur dix (61%) se disent satisfaits de la composition du premier gouvernement de la présidence d'Emmanuel Macron, selon un sondage Elabe pour BFMTV publié jeudi. 65% des personnes interrogées estiment que l'équipe conduite par Edouard Philippe incarne un «renouvellement», contre 33% qui sont d'un avis contraire et 2% qui ne se prononcent pas. Les sondés sont 54% à tabler sur l'efficacité de ce gouvernement de 22 ministres et secrétaires d'Etat, contre 45% qui n'y croient pas.  


Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.