54% des Français sont favorables à l'accueil des réfugiés afghans

91 %
91% des partisans du RN sont opposés à l'accueil de réfugiés afghans
en France

Selon un sondage de l’institut CSA réalisé pour CNews, 66% des Français entre 18 et 24 ans approuvent le rapatriement en France de réfugiés Afghans.

Depuis la prise de Kaboul, le 15 août 2021, l’accueil de réfugiés afghans en France est source de polémique. Dans la matinale de CNews, Julie Gaillot, de l’institut d’étude CSA, a affirmé qu' “il y a de vrais clivages politiques en France sur l’accueil de réfugiés afghans”. En effet, depuis la prise de Kaboul par les Talibans, la France a déjà exfiltré plus de 2.000 personnes, des Français, tout comme des ressortissants étrangers dont des Afghans. Pour plusieurs partis conservateurs, le risque sécuritaire engrangé par un flux migratoire venant d’Afghanistan est grand. Il y a peu, cinq Afghans entrés sur le territoire Français ont été soupçonnés d’être en lien avec les Talibans. L’un d’entre eux a été condamné à 10 mois de prison avec sursis pour être sorti de sa zone de surveillance.

La gauche favorable à l’accueil, la droite y est principalement opposée

Le sondage révèle que 91% des sympathisants du Rassemblement National sont opposés à l’accueil de réfugiés afghans en France ainsi que 58% chez Les Républicains. Au total, la France politiquement à droite est opposée à 71%. En revanche, 76% des sondés de gauche sont favorables à cet accueil. Par exemple, chez Europe Ecologie - Les Verts, 83% des partisans approuvent l’accueil de réfugiés afghans. Et dans le camp du Président de la République, 67% des personnes sont favorables à cet accueil.

Les jeunes plus favorables que les plus âgés

En France, entre 52% et 53% des 35-64 ans sont opposés à l’accueil des réfugiés du pays d’Asie centrale, tandis que 66% des 18-24 ans y sont favorables. Il y a également une différence entre les catégories sociales. En effet, 54% des gens appartenant aux classes populaires s’opposent à l’arrivée, en France, de réfugiés afghans alors que 59% des classes sociales plus aisées sont en faveur de cet accueil. La fin des opérations de rapatriement de personnes en France doit avoir lieu vendredi 27 août 2021.