Olivier Véran souhaite « ardemment » un Noël déconfiné

76 %
76% des 65 ans et plus sont contents du nouveau confinement.

Alors que les Français entament la deuxième semaine de leur second confinement, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré sur France Inter et France Info, dimanche 8 novembre 2020, souhaiter « ardemment » un Noël déconfiné.

Un souhait ardent mais pas une promesse

Invité dimanche 8 novembre sur France Inter et France Info, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a confié qu'il souhaitait « ardemment » que les Français puissent souhaiter Noël déconfinés. Cependant, malgré ce souhait, le ministre ne se laisse pas aller à un pronostic quant à la date effective du confinement qui pour le moment doit courir jusqu'au 1er décembre 2020 mais risque d'être allongé si la situation sanitaire du pays ne s'améliore pas.

Il a ainsi rappelé que si déconfinement il y a, il devrait y avoir un respect des gestes barrières : « On sait qu'on aura l'application des gestes barrières pour Noël qui sera un peu spécial de ce point de vue là. ». Un souhait qui n'est pour autant pas une promesse. Le 3 novembre dernier, Olivier Véran avait déjà évoqué le Noël à venir, déclarant que « Dans tous les cas de figure, Noël aura évidemment lieu et se fera dans la joie ».

Un bilan de mi-parcours

S'il ne s'est risqué à aucun pronostique, le ministre de la Santé a toute de même tenu à faire un petit bilan des premiers effets des mesures de confinement qui « ont permis d'avoir une forme de ralentissement de la progression de l'épidémie mais il est trop tôt pour juger de l'effet du reconfinement ». Si les données ne sont pas pour le moment fixes, le ministre a jugé que « D'ici à la fin de la semaine, nous aurons des données consolidées ».

Le calendrier fixé par le gouvernement prévoit un bilan et une « revoyure » des mesures mi-novembre. Ainsi, d'ici la fin de la semaine-début de la semaine prochaine, le gouvernement devrait « faire le bilan du confinement » et annoncer le cas échéant des « mesures complémentaires ».


Quitterie Desjobert

Journaliste économique et politique