Éphémérides. 16 octobre 1793 : Exécution de Marie-Antoinette



Le supplice de la veuve Capet

Enfermée à la Conciergerie depuis le 2 août, la ci-devant reine « Marie-Antoinette dite Lorraine Dautriche, veuve de Louis Capet » est condamnée à mort dans la nuit du 15 au 16 octobre 1793 – 25 vendémiaire de l’an II –, pour complot et haute trahison. La sentence sera exécutée sans délai. À 11 heures du matin, la souveraine déchue, vêtue d’un simple déshabillé de coton blanc, les mains liées, monte dans la charrette fatale. Le temps est clair, malgré un léger brouillard. Sur le parcours, trente mille hommes de troupes ont été disposés en double haie, afin de prévenir toute tentative d’évasion. Quelques minutes après midi, le cortège débouche enfin sur la place de la Révolution – l’actuelle Concorde. L’échafaud a été dressé du côté des Tuileries. Bravement et avec beaucoup de dignité, Marie-Antoinette gravit seule l’échelle. Les aides l’attachent sur la planche à bascule. La lunette se referme dans un claquement sec. La lame tombe avec un bruit sourd. Puis le bourreau saisit la tête sanglante par les cheveux. Il la brandit vers la foule des sans-culottes qui la salue dans un tonnerre de « Vive la République ! »

Ceci est un extrait du livre « Petites histoires du quotidien des Rois : l'AUTOMNE » écrit par Philippe Delorme paru aux Éditions VA Press. (ISBN-13: 979-1093240282). Prix : 14,90 euros.

Reproduit ici grâce à l'aimable autorisation de l'auteur et des Éditions VA Press.


Philippe Delorme

Philippe Delorme est historien et journaliste. Il est titulaire d'un diplôme d'études approfondies (DEA) en histoire de l'université Paris IV-Sorbonne, il s’est spécialisé dans l'étude des dynasties royales dont il est un spécialiste unanimement reconnu.

Jusqu'en 2015, il est grand reporter à Point de vue. Depuis mars 2016, il publie une chronique historique dans l'hebdomadaire Valeurs Actuelles. Il a signé une trentaine de livres traitant des grands destins et des dynasties souveraines, passées et présentes. Il est en particulier le promoteur des recherches génétiques sur le cœur de Louis XVII, réalisées en 2000. En 2013, il publie l'ensemble de ses critiques concernant la controverse autour de la tête d'Henri IV, dans un livre intitulé La Mauvaise tête de Henri IV : contre-enquête sur une prétendue découverte. Il est enfin l'auteur de Philippe d'Edimbourg : Une vie au service de Sa Majesté, n°1 des ventes Amazon en Grande-Bretagne.

Il a été plusieurs fois invité par Franck Ferrand à l’émission Au cœur de l'histoire sur Europe 1, ainsi que dans l'émission télévisée Secrets d'Histoire de Stéphane Bern.