Gauche de la gauche : tous derrière Jean-Luc Mélenchon ?

Marie-George Buffet appelle les communistes à se rassembler autour de
la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

L'ancienne secrétaire nationale du PCF, Marie-George Buffet, a décidé de soutenir Jean-Luc Mélenchon pour la présidentielle de 2017. Sera-t-elle suivie par ses amis communistes ? Rien n’est encore arrêté.

Marie-George Buffet choisit Jean-Luc Mélenchon 

Jean-Luc Mélenchon est un concurrent sérieux pour François Hollande pour la prochaine présidentielle. Mais pour qu’il soit vraiment fort, dès le 1er tour, il faudrait qu’il soit soutenu par l’ensemble de la gauche de la gauche. Mardi 28 juin, l’ancienne secrétaire nationale du Parti communiste, Marie-George Buffet, a officiellement pris position pour le candidat de « La France insoumise », alors que les communistes ont décidé d’attendre novembre pour se prononcer sur le nom de leur futur candidat.

« Je souhaiterais qu’on appelle à se rassembler autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon parce que c’était notre candidat en 2012 », a-t-elle déclaré sur LCP. « On ne peut pas rester chacun dans son coin de façon partisane, il faut absolument se rassembler, il faut qu’il y ait une nouvelle dynamique à gauche. » Une manière pour elle de mettre la pression sur l’actuel patron du PCF, Pierre Laurent, qui ne semble pas prêt à soutenir Jean-Luc Mélenchon.

Pierre Laurent hésite

Pierre Laurent n’aime pas qu’on lui force la main. Partisan du dialogue avec les socialistes, il a prévu de s'entretenir avec Arnaud Montebourg d'ici le 14 juillet. Ce que cherche le secrétaire national du PCF c’est de constituer suffisamment d’alliances avec les socialistes en vue des législatives pour être en mesure de constituer un groupe à l’Assemblée nationale. Un tactique politique rejetée par Jean-Luc Mélenchon qui ne veut plus passer d’accords avec les socialistes.

Mais ce dernier a malgré tout un gros handicap, il n’a pas de parti derrière lui. « Je lance un mouvement citoyen pour nous permettre d’agir collectivement, sans affiliation obligée à un parti politique », écrivait-il sur son blog après avoir annoncé sa candidature. « Nous devons commencer maintenant : il y a tant de travail à faire. » Il est certain qu’un soutien du PCF serait inestimable pour lui. En 2012, la participation du parti avait joué un rôle important dans la collecte des 500 signatures.  


Marine Tertrais

Marine Tertrais est journaliste à Economie Matin depuis 2015, après être passée successivement par Jol Press, et Atlantico.