Emmanuel Macron et le Kamasutra - Le 18h du 8 septembre 2020 de PolitiqueMatin.fr

70 %
70% des Français estiment que l'usage de l'expression « ensauvagement
» est justifié.

Une drôle d’analogie pour le président de la République, des députés qui quittent le navire de la République en marche. Retour sur l’actualité politique de ce mardi 8 septembre 2020 avec le 18h de PolitiqueMatin. 

Emmanuel Macron et « le kamasutra de l’ensauvagement »

En marge d’une matinée consacrée à promouvoir l’égalité à la formation et à l’emploi pour les jeunes de quartiers défavorisés, le Président Emmanuel Macron a répondu par une analogie peu commune à un journaliste qui lui demandait de commenter le terme « d’ensauvagement ».

« Depuis 15 jours, vous avez fait le kamasutra de l'ensauvagement avec vos commentaires, tous ensemble. Donc je vous laisse à votre kamasutra ». Une drôle d’analogie avec le fameux livre indien de la sexualité qui n’a pas manqué de faire réagir les réseaux sociaux. Sur Twitter, certains réagissent avec humour : « Vous avez fait le #kamasutra avec le mot ensauvagement … #jpp de lui ».

Trois nouveaux départs du groupe parlementaire des LREM

Le groupe parlementaire de la majorité présidentielle qui avait déjà perdu sa majorité absolue, subit une nouvelle déconvenue avec l’annonce lundi 7 septembre, de trois nouveaux départs au sein du groupe. Ainsi, les députés Perrine Goulet (Nièvre), Blandine Brocard (Rhône) et Christophe Blanchet (Calvados) ont tous les trois annoncé leur départ pour le groupe parlementaire du MoDem via leur compte Twitter. 

Une nouvelle qui intervient à deux jours de l’élection d’un nouveau président de groupe. Mercredi 9 et jeudi 10 septembre, les députés LREM devront élire le successeur de Gilles Le Gendre démissionnaire. Parmi les candidats, la députée Aurore Bergé mais aussi l’ancien ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Christian Estrosi lance un nouveau mouvement politique

Le maire Les Républicains Christian Estrosi (Nice) a annoncé mardi 8 septembre 2020 sur BFMTV, le lancement d’un nouveau mouvement politique : La France audacieuse. Le mouvement, dont le congrès de lancement est prévu le 22 septembre 2020 à Saint-Germain-en-Laye, a pour but de redonner du poids aux collectivités locales

L’homme politique est clair à ce sujet, il ne s’agit en aucun cas d’un « club de maires » mais d’un mouvement. Celui qui a appelé la droite à rallier le Président Emmanuel Macron pour les élections présidentielles de 2022, a tenu à préciser que le mouvement « n’aura pas forcément vocation à être un mouvement présidentiable ».