Trois nouveaux députés quittent LaREM pour le MoDem

48,3 %
Le groupe parlementaire de LaREM représente 48,3% des députés
français.

Les départs du groupe parlementaire de la République en Marche s’intensifient au profit de son allié, le MoDem. 

Trois nouveaux départs

Ils sont trois nouveaux députés à suivre le mouvement déjà amorcé depuis quelques mois : quitter le groupe parlementaire de LaRem pour celui du MoDem. Les députés Perrine Goulet (Nièvre), Blandine Brocard (Rhône) et Christophe Blanchet (Calvados) ont tous les trois annoncés leur décision lundi 7 septembre 2020, via leur compte Twitter. 

S’ils quittent tous les trois le navire de la majorité présidentielle, leur loyauté lui reste acquise. « Je reste clairement dans la majorité présidentielle en me retrouvant dans ce groupe mais j'effectue un pas de côté pour mieux avancer », déclare Christophe Blanchet. Du côté de Blandine Brocard, même son de cloche, elle part mais elle reste « dans la grande famille de la majorité présidentielle ». La députée de la Nièvre, Perrine Goulet se montre plus sévère dans sa séparation avec le parti du Président. « Je ne peux que constater que nous avons parfois fait preuve de manque d'explication dans nos réformes, que les territoires ne sont pas assez écoutés, et que trop de décisions sont prises de Paris ».

Un cycle continu de départ 

Depuis cet été, les départs s’enchaînent, et pour beaucoup un point commun : la direction, vers le groupe parlementaire du MoDem mené par Patrick Mignola. Ce dernier promeut l’idée d’un « grand centre » qui séduit de plus en plus les députés En Marche.

Le Point, annonce que d’ici à la semaine prochaine, une dizaine de nouveaux départs pourraient être annoncés. Pour le moment, le groupe LaREM n’a reçu aucune lettre de démission. Plusieurs noms sont évoqués parmi eux, Xavier Batut, qui dément auprès de l’AFP tout projet de départ. 

Le groupe LaREM qui traverse depuis quelques mois une crise des départs, doit procéder mercredi 9 et jeudi 10 septembre 2020 à l’élection d’un nouveau président, suite à la démission de Gilles Le Gendre. Parmi les cinq candidats, l’ancien ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, ainsi que la députée Aurore Bergé.