Yannick Jadot remporte la primaire écologiste

51,03 %
Yannick Jadot a remporté la primaire des écologistes avec 51,03% des
voix.

L’eurodéputé de 54 ans a remporté la primaire écologiste mardi 28 septembre 2021, ce sera donc lui qui représentera Europe Ecologie-Les Verts à l'élection présidentielle de 2022.

Primaire écologiste : un peu plus de 2.000 voix de différence

Yannick Jadot a remporté la primaire des écologistes avec 51,03% des voix face à Sandrine Rousseau au second tour. Sandrine Rousseau a eu un total de 50.098 voix contre 52.210 pour Yannick Jadot, soit une différence de 2.112 voix. Ayant déjà représenté Europe Ecologie-Les Verts lors de l’élection présidentielle de 2017, il sera une fois de plus à la tête du parti pour les élections de 2022.

« J’ai gagné, l’écologie a gagné dans cette primaire », a déclaré Yannick Jadot à l’issu de sa victoire. « Nous sommes une grande famille rassemblée et unie pour gagner cette campagne. Dès ce soir, on fait place au rassemblement de l’écologie. On construira un rassemblement beaucoup plus large pour gagner en 2022 ». 2.464 personnes ont voté blanc pour un total de 104.772 votes.

Une participation historique

Julien Bayou, président d’Europe Ecologie-Les Verts, a désigné le vainqueur de cette élection. « On est vraiment très heureux, on a un nombre d’inscrits et une participation historique - 85 % - et une qualité de débat. J’ai le sentiment que le fait d’organiser le débat démocratique avec des audiences importantes a été l’occasion pour les écologistes de faire avancer leurs idées dans le débat », a-t-il déclaré. 

« Je crois vraiment que cette campagne présidentielle ne pourra plus être la même après cette campagne pour la primaire. Merci pour tout ce que nous avons fait. La campagne ne pourra plus être la même et c’est une première victoire. Ça n’est que le début de quelque chose », a déclaré Sandrine Rousseau après l’annonce des résultats. « C’est ensemble que nous sommes déterminés à porter cette campagne, nous sommes prêts à porter l’écologie politique à l’Élysée », a-t-elle expliqué lors de son discours.