Émeutes de juin 2023 : plus de 700 millions d’euros de dégâts

Les émeutes de juin 2023, après la mort de Nahel tué par un policier lors d’un contrôle routier, ont marqué les esprits. Les dégâts sont considérables… et même supérieurs à ce qui était initialement estimé. Mais inférieur aux premiers chiffres avancés.

Cropped Favicon.png
Par Paolo Garoscio Modifié le 7 septembre 2023 à 11h51
Emeutes Juin 2023 Montant Assurance Estimation Degats

Un coût revu à la hausse : 730 millions d'euros de dégâts lors des émeutes

La fédération France Assureurs a publié, le 6 septembre 2023, une réévaluation du coût des dégâts. Cette nouvelle estimation montre une augmentation de près de 80 millions d'euros par rapport à la précédente. Désormais, le coût des émeutes est estimé à 730 millions d'euros. Ce qui illustre la gravité des dégradations subies.

Était-il possible d'anticiper une telle crise ? Les mesures prises ont-elles été suffisantes pour protéger les citoyens et leurs biens ? La question se pose. D’autant plus qu’un nouveau drame a eu lieu en France. Un jeune de 16 ans est mort après avoir été percuté par une voiture de police dans les Yvelines le 6 septembre 2023.

Les émeutes ont visé professionnels et bâtiments publics

Parmi les 15.600 sinistres enregistrés, une majorité écrasante concerne les biens professionnels et les infrastructures publiques. 90% du coût total des sinistres. Toutefois, ce sont les véhicules qui représentent près de la moitié (46%) des déclarations. Mais seulement 6% du montant des indemnisations.

Face à cette crise, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, avait demandé aux assureurs de prolonger les délais de déclaration et d'indemniser rapidement les professionnels. Mais ces mesures, bien que nécessaires, semblent insuffisantes face à l'ampleur des dégâts.

Une facture salée et des questions en suspens

La facture des émeutes de juin 2023 est salée, et elle pose de nombreuses questions sur la gestion politique de la crise. Au-delà des coûts matériels, c'est la confiance des citoyens envers leurs dirigeants qui est ébranlée.

Reste que le coût révisé est inférieur aux premières estimations dévoilées dans les médias. Le Medef avait parlé d’un milliard d’euros de dommages à cause des émeutes en France, sans preuves. Un montant souvent repris et qui semble donc être faux.

Cropped Favicon.png

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Émeutes de juin 2023 : plus de 700 millions d’euros de dégâts»

Laisser un commentaire

* Champs requis