Russie : Poutine vire Choïgou, son ministre de la Défense

Vladimir Poutine vient d’écarter Sergueï Choïgou de son poste de ministre de la Défense, qu’il occupait depuis 2012, pour nommer Andreï Belooussov à sa place. Ce remaniement a été annoncé dimanche 12 mai 2024 et intervient à un moment stratégique où les forces russes tentent de prendre un avantage décisif dans le conflit ukrainien via une offensive lancée vendredi 10 mai 2024 sur la deuxième ville d’Ukraine, Kharkiv.

Axelle Ker
Par Axelle Ker Publié le 13 mai 2024 à 11h20
Poutine, ministre de la Défense, remaniement, gouvernement, Russie, Vladimir Poutine, Ukraine, Sergueï Choïgou, Andreï Belooussov, armées, guerre, Ukraine, Kharvik, production, armement

Poutine remplace Choïgou par Andreï Belooussov

En un geste surprenant, Vladimir Poutine a démis Sergueï Choïgou de ses fonctions de ministre de la Défense, poste qu'il occupait depuis 2012. Ce remaniement intervient alors que les troupes russes ont lancé une offensive sur Kharkiv, deuxième ville d'Ukraine, vendredi 10 mai 2024. Pour succéder à Sergueï Choïgou, le chef du Kremlin a choisi de nommer Andreï Belooussov, l'un de ses principaux conseillers économiques et ancien Premier vice-président du gouvernement russe en 2020.

La révocation de Sergueï Choïgou reflète les tensions au sein de l'administration du Kremlin et les critiques internes croissantes. Sergueï Choïgou, bien que considéré comme un pilier du régime de Poutine, a été la cible de critiques sévères, notamment de la part d'Evgueni Prigojine, chef du groupe paramilitaire Wagner, lors de sa rébellion avortée en juin 2023. Ce dernier l'avait notamment accusé de ne pas répondre efficacement aux besoins des combattants sur le terrain. Loin de s'estomper et malgré la mort du patron de Wagner, les critiques ont fini par miner sa réputation et ont rendu sa position intenable. En effet, le renvoi de Sergueï Choïgou intervient aussi comme d'un signal visant à « réduire la corruption et le rôle des affaires liées aux relations personnelles qui s'étaient accumulées autour du ministère de la Défense », commente le politologue Sergei Markov.

Relancer le complexe militaro-industriel russe

L'arrivée d'Andreï Belooussov est largement perçue comme une tentative de revitaliser et de réorganiser le ministère de la Défense, qui fait face à des critiques croissantes pour sa gestion du conflit ukrainien. Les experts suggèrent que son expertise économique pourrait aider à optimiser la production d'armements et à améliorer la logistique, deux domaines dans lesquels la Russie, contrairement à l'Ukraine, ne peut compter sur l'appui de ses partenaires, notamment la Chine, la Corée du Nord et l'Iran. « Aujourd'hui, sur le champ de bataille, celui qui l'emporte, c'est celui qui est le plus ouvert à l'innovation », a ainsi insisté Dmitri Peskov, mettant en avant l'importance de ce remaniement ministériel.

Bien que cela soit une formalité, la nomination d'Andreï Belooussov devrait être confirmée ce lundi ou mardi 14 mai 2024 par le Conseil de la Fédération. Ne disposant pas d'expérience militaire, son rôle sera de fait essentiellement centré sur la relance du complexe militaro-industriel russe. « Le ministère de la Défense doit être absolument ouvert à l'innovation et à l'introduction de toutes les idées avancées pour maintenir notre compétitivité », a ainsi insisté Dmitri Peskov, porte-parole du Kremlin. Sergueï Choïgou ne sera pour autant pas complètement écarté du pouvoir. Le chef du Kremlin a nommé son fidèle compagnon secrétaire du Conseil de Sécurité (à la place de Nikolai Patrouchev), un organisme qui tend à devenir un « réservoir pour les anciens personnages clé de Poutine, ceux que l'on ne peut pas laisser partir et qui n'ont nulle part où aller », explique la politologue Tatiana Stanovaya auprès de nos confrères du Figaro. La mission de commandement de terrain devrait rester, sauf revirement inattendu, sous la responsabilité du chef d'état-major, Valeri Guerassimov.

Axelle Ker

Diplômée en sciences politiques et relations internationales, journaliste chez Économie Matin & Politique Matin depuis septembre 2023.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

1 commentaire on «Russie : Poutine vire Choïgou, son ministre de la Défense»

  • Serguei Choïgou n’a pas été viré puisqu’il a été transféré au poste de Secrétaire Général du Conseil de Sécurité dont le président est Dimitri Medvedev, l’ami de Poutine et ancien président du pays après les 2 premiers mandats consécutifs de Poutine!
    Et pourtant, les mots ont du sens…pas si commun!

    Répondre
Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis