L’agenda politique de la semaine du 18 au 24 septembre

Nouvelle semaine politique intense en perspective. Point d’orgue : le voyage d’État de Charles III à partir du mercredi 20 septembre.

Cropped Favicon.png
Par Cédric Bonnefoy Modifié le 18 septembre 2023 à 14h59
semaine-politique-18-24-septembre-2024

Plan pauvreté et visite politique de Gérald Darmanin à Lampedusa

La journée du lundi 18 septembre est bien remplie pour le gouvernement. Après avoir détaillé sa feuille de route de la planification écologique, Élisabeth Borne doit parler de la pauvreté. Présentation du nouveau plan à partir de 16h. La Première Ministre joue gros sur ce dossier politique extrêmement sensible. En effet, en pleine crise du pouvoir d'achat, les associations caritatives appellent à l'aide et les ménages n'arrivent pas à boucler les fins de mois. Avant la conférence sociale sur les bas salaires, le gouvernement veut envoyer un signal fort. Parmi les annonces envisagées : une meilleure prévention de la pauvreté chez les plus jeunes ou encore la lutte contre la grande exclusion.

Visite hautement politique de Gérald Darmanin à Rome en Italie. Après l'arrivée de plusieurs milliers de migrants sur l'île de Lampedusa, le ministre de l'Intérieur est attendu sur place. Le gouvernement italien appelle à l'aide ses voisins européens. Mais le dossier est très sensible, personne ne veut se risquer à un jeu très dangereux. Cependant, la situation sur place reste tendue. Les discussions de la soirée devront permettre de trouver un compromis.

Deux visites hautement politiques en milieu et fin de semaine

Une première fois repoussée, cette fois c'est la bonne. Le Roi d'Angleterre, Charles III, est en visite d'État en France à partir du mercredi 20 septembre 2023. Pendant 3 jours, plusieurs rendez-vous sont à l'ordre du jour avec Emmanuel Macron. Un dîner d'État doit se tenir le mercredi soir au Château de Versailles. En réalité, il s'agit d'une manière de marquer l'amitié franco-britannique.

Par ailleurs, en fin de semaine, autre visite d'envergure, celle du Pape François à Marseille. En effet, le souverain pontife doit célébrer une messe au stade Orange Vélodrome le samedi 23 septembre. Visite rare et enjeu politique majeur. Emmanuel Macron doit-il assister à la célébration ou doit-il l'éviter, au nom de la laïcité ? Actuellement, les débats continuent. Mais le chef de l'État a d'ores et déjà annoncé qu'il serait présent lors de la messe. Par ailleurs, le Pape est en visite en France à l'occasion des Rencontres méditerranéennes.

Cropped Favicon.png

Cédric Bonnefoy est journaliste.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «L’agenda politique de la semaine du 18 au 24 septembre»

Laisser un commentaire

* Champs requis