Canicule : le gouvernement déploie son arme ultime

La canicule est de retour en France. Après une période estivale marquée par des orages, de la pluie et des températures fraîches, le soleil est de retour. Cumulé au réchauffement climatique, son rayonnement donne lieu à une hausse des températures. Mais que les Français se rassurent, le gouvernement agit. Jeudi 17 août 2023, il a déployé son arme ultime, sa panacée de tous les maux…

Cropped Favicon.png
Par Paolo Garoscio Publié le 18 août 2023 à 6h40
Canicule Gouvernement Chaleur Alerte Sante Numero Vert Deploiement

19 départements en alerte orange canicule

Elle n’est pas encore présente sur l’ensemble du territoire, mais l’alerte est lancée. Météo France a placé, jeudi 17 août 2023, 19 départements français en alerte orange canicule. Un nombre en forte hausse : la veille, seulement 7 départements étaient en alerte. La chaleur touche, de fait, de plus en plus de personnes.

Dans le détail, l’Allier, le Cantal, le Puy-de-Dôme, le Doubs, le Jura, la Saône-et-Loire, la Corrèze, le Gers, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Tarn et le Tarn-et-Garonne rejoignent la Loire, la Haute-Loire de l’Isère, le Rhône, la Savoie, la Haute-Savoie et l’Ain. Ces derniers maintiennent leur statut d’alerte pour le vendredi 18 août 2023.

Réunion de crise au sommet de l’État

Face à la situation, et malgré la période de vacances, les ministres sont mobilisés. Elisabeth Borne, Première ministre, a activé une cellule de crise jeudi 17 août 2023. La réunion, présidée par le directeur de cabinet de la Première ministre, Jean-Denis Combrexelle, a trouvé une solution. Avec les autres directeurs de cabinet présents, ils ont déployé la panacée de tous les maux. Une arme dont le gouvernement use à tout bout de champ.

Dans un communiqué de presse, publié le 17 août 2023 à l’issue de la réunion, le ministère de la Santé et de la Prévention confirme que « cet épisode s’annonce comme le plus chaud de l’été 2023, et l’un des plus tardifs avec un tel niveau d’intensité pour une saison estivale ». Une canicule que demande donc une réponse adéquate.

Le « numéro vert canicule » est de retour

« Nous devons collectivement être extrêmement vigilants face à cet épisode de canicule, qui arrive plus tard cet été et qui s’annonce comme le plus chaud de la saison estivale. Les services du ministère, les Agences Régionales de Santé et l’ensemble des partenaires sont mobilisés pour faire face à la situation. La protection de nos aînés, des jeunes enfants, et plus largement des personnes handicapées ou isolées, est également au cœur de nos préoccupations et nous concerne tous », précise le communiqué.

Et comment faire ? Simple : avec le numéro vert canicule. Il sera activé dès vendredi 18 août 2023 à 9 heures. En cas de fortes chaleurs, il sera donc possible de téléphoner.

Ce coup de téléphone ne fera pas baisser magiquement la température, mais permettra « d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles et pour adopter les bons réflexes en cas de fortes chaleurs ». Le numéro à appeler est le suivant : 0800 06 66 66.

Les internautes se délectent d’un énième numéro vert

Sans surprise, l’annonce d’un nouveau numéro vert est moquée par les internautes. Le gouvernement n’en est en effet pas à son coup d’essai. Numéro vert pour les victimes des émeutes, numéro vert contre le suicide, numéro vert pour les entreprises en difficulté, numéro vert Covid-19, numéro vert contre l’abandon des animaux, numéro vert pour les urgences psychiatriques… la liste de ces numéros gratuits lancés depuis l’élection d’Emmanuel Macron est longue.

Et, surtout, ils ne marchent pas : c’est le Président de la République lui-même qui l’estime, début 2023. « J'en ai ras le bol des numéros verts », avait-il déclaré le 5 janvier 2023. « Ça ne marche pas. »

Mais, apparemment, le mémo de leur inefficacité n’est pas parvenu à Matignon...

Cropped Favicon.png

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Canicule : le gouvernement déploie son arme ultime»

Laisser un commentaire

* Champs requis