Insolite : un député breton perd son permis pour conduite en état d’ivresse

Mickaël Cosson, député breton, se retrouve au cœur d’une mésaventure un peu embarrassante pour un élu. Après une soirée de vœux un peu trop arrosée, son permis lui a été retiré.

Cropped Favicon.png
Par Grégoire Hernandez Modifié le 18 janvier 2024 à 11h40
depute-bretagne-permis-conduite-en-etat-d-ivresse

Son permis a été retiré pour deux mois !

La Bretagne ne s'attendait pas à ce que l'un de ses représentants, Mickaël Cosson, fasse les gros titres de cette manière. L'élu a vu son image ébranlée après une soirée festive. On peut parler d'un moment de convivialité qui a mal tourné. Une cérémonie de vœux ne s'est pas exactement passée comme prévu pour celui qui a été élu député des Côtes-d'Armor en juin 2022.

Le député MoDem, qui avait pris le volant aux alentours de 22 h, a été arrêté lors d'un contrôle routier. Les tests ont révélé un taux d’alcool de 0,82 gramme par litre de sang, dépassant la limite légale. Une situation très embarrassante pour celui qui est censé incarner l'exemple et la responsabilité. La sanction ne s'est pas fait attendre : son permis a été retiré pour deux mois !

Ce n'est pas le premier député coincé pour conduite en état d'ivresse

Face à cette situation, Mickaël Cosson a choisi de ne pas se dérober. Acceptant les conséquences de ses actes, il s'est engagé à suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière payant. Il pourrait aussi faire l'objet d'une amende. « Je me conformerai à ce qui est prévu, comme c’est le cas pour d’autres à qui cela est arrivé. Mon seul traitement de faveur, c’est que je vais évidemment être cité et critiqué. »

Mickaël Cosson n'est pas le premier député français à se retrouver dans une telle situation. En effet, Nicolas Sansu, député du Cher, avait également été arrêté pour conduite sous l'influence de l'alcool. Après un contrôle nocturne fin février 2023, il avait même écopé de deux mois de prison avec sursis pour son comportement envers les policiers et sa conduite en état d'ivresse.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Insolite : un député breton perd son permis pour conduite en état d’ivresse»

Laisser un commentaire

* Champs requis