30 000 logements : le « choc de l’offre » annoncé par Attal

Face à la crise du logement, 30 000 nouveaux logements dans 22 territoires d’ici à 2027 ont été annoncés par Gabriel Attal.

Cropped Favicon.png
Par Grégoire Hernandez Publié le 16 février 2024 à 12h00
logements-immobilier-gabriel-attal

25% de nouveaux logements sociaux

Le Premier ministre Gabriel Attal annonce la construction de 30 000 logements supplémentaires d'ici à 2027. Ce « choc de l'offre » vise à pallier la crise du logement qui frappe la France, marquée par des pénuries et des ventes en berne. En 2023, le constat est alarmant : une baisse de 22% des nouveaux chantiers par rapport à 2022. Et une nouvelle baisse de 16% est à prévoir pour 2024. Le gouvernement s'attaque à cette situation avec une stratégie claire pour revitaliser le secteur et soutenir l'économie.

22 territoires, choisis parmi 63 candidats, se préparent à accueillir ces nouveaux logements. Chaque zone s'engage à construire au moins 1 500 logements, dont 25% de logements sociaux. Cette sélection stratégique se concentre sur des zones à forte demande, proches des gares ou de projets économiques majeurs. Des contrats signés avec l'État vont accélérer les procédures d'urbanisme et promettent des subventions pour les communes « lauréates », à condition de respecter les délais et de maîtriser les prix.

Maximiser l'espace sans empiéter sur les espaces verts

Le gouvernement ne s'arrête pas là. Pour maximiser l'espace sans empiéter sur les espaces verts, il mise sur la surélévation des bâtiments existants. Simplification des démarches pour les particuliers désirant construire, transformation de bureaux en logements et permis de construire réversibles sont au programme. Enfin, une attention particulière est portée aux classes moyennes, avec un doublement prévu des logements locatifs intermédiaires.

Gabriel Attal, lors de sa visite à Villejuif le 14 février 2024, affirme sa détermination : « On va aller chercher tous les logements possibles avec les dents. » Au-delà des chiffres, ce plan reflète une volonté politique de répondre efficacement à la crise du logement. Les villes de Villejuif, Dunkerque, Dieppe, Toulouse, Bordeaux, Marseille et Saint-Malo sont déjà sur les rails pour accueillir ces nouveaux projets.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «30 000 logements : le « choc de l’offre » annoncé par Attal»

Laisser un commentaire

* Champs requis