Islamogauchistes : le RN et Renaissance insultent les enseignants !

Suite à des propos tenus par le RN et Renaissance lors de la réunion de la Commission des Affaires culturelles et de l’Éducation de l’Assemblée nationale, le syndicat enseignant a décidé de la quitter prématurément, provoquant un tollé général.

Axelle Ker
Par Axelle Ker Modifié le 22 septembre 2023 à 10h47
commission affaires culturelles et éducation nationale, syndicat enseignant, réunion, RN, Renaissance, tensions

Le syndicat enseignant dresse un tableau terrible de l'école

Le rendez-vous avait lieu ce mardi 20 septembre entre le syndicat enseignant et la Commission des Affaires culturelles et de l'Éducation de l'Assemblée nationale. Présidée par Isabelle Rauch, ce rendez-vous annuel avait pour objet de faire un « retour de terrain » du syndicat enseignant sur la rentrée scolaire. Les premières constatations données par le syndicat dressent un tableau déplorable de la situation de l'école. Ils dénoncent entre autres le manque d'enseignants, la retraite des professeurs, la crise de l'attractivité du métier, et le Pacte enseignant qui incite les professeurs à effectuer des tâches supplémentaires moyennant une rétribution financière. « C’est une rentrée très compliquée, et chaque année cela devient de plus en plus compliqué », insiste Guislaine David. « L’Éducation nationale, aujourd’hui, n’est pas en mesure d’assurer une rentrée scolaire en 2023 dans la 7ème puissance mondiale. Et tout le monde doit l’entendre », ajoute Sophie Vénétitay, secrétaire générale du Snes-FSU. Vient ensuite les sujets plus politique : le harcèlement scolaire et l'abaya. Pour Maud Valegeas, de SUD éducation, l'interdiction de l'abaya « stigmatise les étudiantes musulmanes ». Le syndicat enseignant s'enfonce dans la critique en dénonçant la « surcommunication » du gouvernement qui a choisi selon eux d'interdire l'abaya pour faire diversion sur les « vrais sujets » de l'école.

Le temps de parole est ensuite donné aux députés présents. Véronique Riotton, députée Renaissance, est la première à lancer les hostilités : « Parfois, le ton caricatural que vous utilisez ne fait pas honneur à la faculté que vous êtes censé représenter. Vous parlez évidemment du manque de postes et de salaires insuffisants. Mais vous gagneriez à reconnaître lorsque nous faisons avancer les sujets. […] 13 % de budget en plus en cinq ans, vous pourriez le reconnaître, cela représente une augmentation des salaires de 1,1 milliard d’euros. » Vient ensuite le tour du député RN Julien Odoul qui en rajoute une couche, taxant une partie du syndicat enseignant « d'islamogauchistes » et dont les propos étaient, selon lui, « comparables au sketch des Inconnus sur la grève des lycées ».

Réactions en chaîne : le syndicat enseignant quitte la réunion prématurément

Le ton monte rapidement. Isabelle Rauch, présidente de la commission, tente de calmer la salle sans prendre parti pour aucun des « deux camps » en déclarant : « chacun est libre de ses propos dans cette salle » Pour le syndicat enseignant, les propos tenus par Isabelle Rauch et Julien Odoul traduisent leur mépris envers « les organisations syndicales, les personnels et la démocratie ». À cela, le député RN, Roger Chudeau, a rétorqué : « Si vous voulez que l'on se retrouve l'année prochaine, je souhaite que vous vous mettiez au niveau et que vous baissiez d'un ton ».

C'est la goutte de trop pour le syndicat qui décide de quitter la salle. « Ça fait 25 ans que je suis représentante du personnel, et je n'ai jamais été insultée de la sorte. Nous représentons la profession, nous avons été élus ; à travers nous, c'est toute la profession qui est insultée », commente Guislaine David. Sans surprise, plusieurs députés de la NUPES ont apporté leur soutien au syndicat en envoyant une lettre à Yaël Braun-Pivet, présidente de l'Assemblée nationale. Ils y dénoncent « les propos humiliants et les marques de mépris adressés aux représentants des enseignants par certains députés Renaissance et du RN ». La prochaine réunion s'annonce d'ores et déjà qu'électrique...

Axelle Ker

Diplômée en sciences politiques et relations internationales, journaliste chez Économie Matin & Politique Matin depuis septembre 2023.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Islamogauchistes : le RN et Renaissance insultent les enseignants !»

Laisser un commentaire

* Champs requis