Pourquoi Eric Zemmour m'a déçue

124500
Reconquête a 124.500 adhérents, en constante augmentation.

"Le Pape, combien de divisions ?" ironisait Staline.

Combien avec  Eric Zemmour ?
Aujourd'hui, Reconquête résurgence du RPR des années 80/90, est fort de 124 500 adhérents à jour de leur cotisation. et en constante augmentation. Ainsi, l'espoir de la France est porté par le plus grand parti d'opposition à une coalition LREM attrape-tout.
  
Marine Le Pen, combien de divisions ?
...

 



Le nouveau paysage politique en France

Alors que les vieux partis historiques droite molle LR et gauche modérée PS, sont en soins palliatifs, deux blocs antagonistes et révolutionnaires s’affrontent : l’Ultra Gauche contre Reconquête.

A la lisière de ces deux blocs, deux coalitions d’intérêts, deux "extrêmes" se font face, LREM empire capitaliste mondial déguisé en démocratie sociale et RN démocratie sociale nationaliste.

Reconquête, c'est le philosophe François Xavier Bellamy qui en parle le mieux dans sa brillante démonstration "Le conservatisme, une révolution ?"


 

L’extrême Droite n’existe pas

C’est une vue de l’esprit, un qualificatif anachronique et surtout un contre-sens injurieux en ce qu’il renvoie à la dictature nationale-socialiste du IIIème Reich et au fascisme Mussolinien. Ce mensonge reductio ad Hitlerum imprègne l'opinion publique.
Soyons lucides : nous avons négligé ce phénomène qui a tant plombé Reconquête dès sa création. 
On a quelques semaines avant les législatives pour y remédier. Et si on échoue dans cette course contre la montre, nous aurons 5 ans pour l'éradiquer de la propagande politico-médiatique.

 

Marine Le Pen s’enorgueillit aujourd’hui d’avoir "convaincu" 78 % des partisans d’Éric Zemmour

Ceci grâce  aux reports artificiels de voix au deuxième tour de la présidentielle. Aucun respect, aucune gratitude: en retour, la patronne du RN refuse toute ouverture à Reconquête.
Qu’à cela ne tienne !

Composition de Reconquête

Sous réserve de confirmation,  Reconquête se compose  pour un tiers d'ex-LR, un tiers d’ex-RN et un tiers de SPF **.
Ce sont donc deux tiers des "Conquérants" (ceux qui refusent la lutte des classes et les promesses démagogiques) qui se sont sentis trahis par l'appel inattendu d’Eric Zemmour à voter Marine Le Pen, de plus sans contrepartie pour les Législatives. Outre les soutiens de Zemmour abusés par la,propagande du vote utile au premier tour, si nombre des conquérants y ont répondu favorablement, malgré leurs divergences avec le programme du RN, c'est uniquement dans le fol espoir d’éliminer Emmanuel Macron.

Il faut cesser de compter sur la bonne volonté d'une Marine Le Pen soucieuse du destin de la France

Son dogmatisme et son intransigeance autocentrée sont responsables de 10 ans plus les 5 ans à venir, cédés au pouvoir islamo-gauchiste, au wokisme et à la corruption, ainsi que d’immenses déceptions dans les rangs de Droite. Alors Stop !

Plutôt que de tenter (maladroitement) de convaincre les derniers inconditionnels LR et RN qui nous méprisent, au lieu d’implorer Marine Le Pen, voici ma suggestion...

Attendons que les cadres des partis viennent supplier Eric Zemmour pour le deuxième tour des Législatives et pour la suite

Bénéfices immédiats :
-              pas de compromission avec le fourre-tout LREM, l'extrême-gauche qui se rassemble autour de LFI, ni avec le RN qui se ferme comme une huitre, ni avec la Droiche LR sonnée par ses 4 % mais obstinée.
-              Eric Zemmour reste fidèle à ses convictions et donc à ses partisans qui partagent celles-ci  et forment le socle solide de Reconquête.
-              Cerise sur le gâteau au moins dans l'immédiat, ses 2.5 millions d’électeurs feront d’Eric Zemmour le nouveau faiseur de roi, un Bayrou de Droite, honnête et intègre, que tout le monde s'arrachera.
Mais l'ambition de Reconquête se réduit-elle à cela ?
Que nenni : la Reconquête ne fait que commencer !


IMHO.
Une adhérente et militante de la première heure.


Calculette

Bloggeuse, créatrice et administratrice d’un forum politique