L’agenda politique de la semaine du 26 février au 03 mars 2024

La semaine politique sera intense. Plusieurs événements internationaux et nationaux sont prévus. Parmi eux, la valse des politiques au Salon de l’agriculture à Paris.

Cropped Favicon.png
Par Cédric Bonnefoy Modifié le 26 février 2024 à 14h19
agenda-politique-26-fevrier-03-mars-2024

Emmanuel Macron réunit des dirigeants pour l’Ukraine

Le Chef de l’État débute sa semaine avec un sommet politique et diplomatique dédié à l’Ukraine. Kiev est en difficulté sur le front face aux Russes. La faute à un manque de munitions et d’armement lourds notamment. Autour d’Emmanuel Macron, le chancelier allemand Olaf Scholz, le président polonais et une quinzaine d’autres chefs d’États ou de gouvernement. Objectif : réaffirmer le soutien à l’Ukraine. Présent il y a quelques jours à Paris, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, prendra la parole en visioconférence au début de la réunion. Il devrait une nouvelle fois exhorter les Occidentaux à venir en aide à son pays.

Depuis dimanche 25 février, le Salon de l’agriculture est le théâtre d’une intense bataille politique. Après la venue d’Emmanuel Macron en ouverture, le Rassemblement National bat le terrain. Le mardi 27 février sera la journée de déambulation du Premier ministre, Gabriel Attal. La droite, la gauche, les écologistes, tous les partis politiques vont aller faire un tour au Salon. Surtout à quelques mois des élections européennes. Mais la crise du monde agricole dure. De plus en plus de membres du secteur attendent une réponse concrète aux problématiques actuelles.

Le Parlement européen ouvre une nouvelle session politique

Le milieu de la semaine sera marqué par la nouvelle session du Parlement européen. Les eurodéputés sont à Strasbourg du mardi 27 février au jeudi 29 février. Parmi les points à l’ordre du jour, une mesure politique peu populaire. Les députés vont se prononcer concernant l’introduction d’un examen médical tous les 15 ans pour garder valide votre permis de conduire. Une mesure pour éviter des accidents causés par des automobilistes moins jugés aptes à conduire. Autre temps fort de la session, la veuve de l’opposant russe Alexei Navalny, Loulia Navalnaïa prendra la parole.

Les nationalistes corses remontent au créneau. Une manifestation est prévue le samedi 02 mars à Bastia pour « les droits du peuple corse » et le retour dans l’île de plusieurs nationalistes mis en examen. L’occasion de remettre sur le devant de la scène les revendications politiques des nationalistes.

Cropped Favicon.png

Cédric Bonnefoy est journaliste.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «L’agenda politique de la semaine du 26 février au 03 mars 2024»

Laisser un commentaire

* Champs requis