Auto-entrepreneurs : prévoyez votre retraite !

Devenir auto-entrepreneur est une aventure entrepreneuriale stimulante. Mais il est important de se préparer à tous les aspects de la vie d’indépendant, y compris  à votre la retraite.

Axelle Ker
Par Axelle Ker Publié le 9 septembre 2023 à 8h00
retraite, auto-entrepreneurs, cotisations, calcul droits, trimestre

Combien de régimes de retraite pour les auto-entrepreneurs ? 

En réalité, c'est plus simple qu'il n'y paraît. Il existe deux régimes de retraite pour les entrepreneurs : Le régime de base, pour lequel les auto-entrepreneurs cotisent en fonction de leur chiffre d'affaires. Il est administré par la Sécurité Sociale. Les cotisations sont de 2,8 % pour les activités de service et de 22 % pour les activités de vente. Et le régime complémentaire, qui est facultatif : les auto-entrepreneurs ont le choix entre divers organismes comme peuvent choisir de cotiser à ce régime auprès d'un organisme la CNAVPL pour les professions libérales ou la CNAV pour les commerçants et artisans. Le taux de cotisation pour ce régime est de 3,4 %.

Quelles spécificités selon la profession ?

Chaque profession a ses propres spécificités. Pour les auto-entrepreneurs exerçant des professions libérales, tels que les consultants ou les médecins, leurs cotisations sont réparties entre leur régime de base et leur régime complémentaire. C'est différent pour les commerçants et artisans, puisque ces derniers cotisent au régime social des indépendants (RSI) pour le régime de base. Ils peuvent également d'adhérer s'ils le souhaitent à un autre organisme de retraite complémentaire, comme la CIPAV pour les professions libérales ou la CARPIMKO pour les professions paramédicales.

Comment sont calculés vos droits ainsi que vos cotisations ?

Vos cotisations sont versées sous leur régime de base sous forme de paiements trimestriels. Le calcul des droits à la retraite dépend du nombre de trimestres que vous avez validé au cours de l'année. Un trimestre est validé lorsque vous avez réalisé un chiffre d'affaires minimal (1.730 euros en 2023). Le calcul de votre retraite sera basée sur la moyenne de vos 25 meilleures années de revenus.

Le taux de cotisation varie en fonction de l'activité exercée, avec un taux de 12,8 % du chiffre d'affaires pour les activités de service et de 22 % pour les activités de vente en 2023. À titre d'exemple, si vous réalisez un chiffre d'affaires de 10 000 euros au premier trimestre, vous devrez verser 1 280 euros de cotisations pour le régime de base et 340 euros pour le régime complémentaire. Pour prétendre à une retraite à taux plein, il faudra vous faudra valider 172 trimestres. Cela équivaut à une carrière de 43 ans avec 4 trimestres validés chaque année. Vous avez également la possibilité de racheter des trimestres de retraite si vous souhaitez prendre votre retraite avant d'atteindre ce quota.

Axelle Ker

Diplômée en sciences politiques et relations internationales, journaliste chez Économie Matin & Politique Matin depuis septembre 2023.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Auto-entrepreneurs : prévoyez votre retraite !»

Laisser un commentaire

* Champs requis