JO 2024 : la prime pour les policiers revue à la hausse par Darmanin

Pour que les JO de Paris 2024 soient à la hauteur d’un évènement sportif de premier plan, il faudra compter sur une mobilisation sans précédent des forces de l’ordre. Pour reconnaître leur engagement, une prime plus haute que prévu a été annoncée par Gérald Darmanin.

Cropped Favicon.png
Par Grégoire Hernandez Publié le 31 janvier 2024 à 13h00
jo-paris-prime-policiers-darmanin

JO 2024 : une prime pour les policiers allant jusqu'à 1 900 euros

L'un des objectifs majeurs des JO de Paris 2024 est d'assurer la sécurité tout au long de l'un des plus grands évènements sportifs au monde. Pour assurer cette mission très importante, nos forces de l'ordre seront en première ligne. En reconnaissance de leur engagement, une prime exceptionnelle a été dévoilée par le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin sur son compte X. Cette prime, pouvant atteindre 1 900 euros, est destinée aux policiers et gendarmes en Île-de-France et en Polynésie française (l'épreuve de surf se déroulera là-bas).

La prime ne sera en revanche pas la même pour tous. Selon le ministre, elle sera attribuée « avec plusieurs niveaux selon la situation de chacun ». Les agents limitant leurs congés durant les JO recevront au minimum 1 000 euros. Ce montant s'élève à 1 600 euros pour ceux affectés dans les départements accueillant les épreuves et atteint 1 900 euros pour les agents en Île-de-France et ceux de la police aux frontières dans les transports parisiens et internationaux.

L'État met à disposition une enveloppe de 500 millions d'euros

Initialement, la prime envisagée oscillait entre 500 et 1 500 euros, loin des 2 000 euros espérés par les syndicats. Après une mobilisation le 18 janvier 2024, le ministère a revu sa copie, proposant jusqu'à 1 900 eurosCette revalorisation s'accompagne d'une indemnité de 50 euros par nuitée pour les missions de sécurité liées aux JO et d'un doublement du chèque emploi service universel pour les parents célibataires, atteignant 350 euros par enfant.

Au-delà de la prime, cette annonce traduit un engagement financier et social important de l'État. Avec une enveloppe de 500 millions d’euros, le gouvernement entend non seulement valoriser le travail des forces de l'ordre, mais aussi répondre aux besoins spécifiques liés à cet événement d'envergure. Le paiement intégral des heures supplémentaires, défiscalisées, souligne cette volonté d'accompagner au mieux les agents dans leur mission.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «JO 2024 : la prime pour les policiers revue à la hausse par Darmanin»

Laisser un commentaire

* Champs requis