Présidentielle 2027 : David Lisnard avance à pas de loup

Dans une interview accordée au JDD ce dimanche 1er octobre 2023, David Lisnard veut sortir son épingle du jeu pour la prochaine élection présidentielle

Axelle Ker
Par Axelle Ker Publié le 2 octobre 2023 à 11h00
David Lisnard, Nouvelle Énergie, présidentielle 2027, candidature

David Lisnard veut « cristalliser les électeurs »

Les primaires de la droite pour 2027 se dessinent. Le président de l’association des Maires de France (AMF), avance à pas de loup. Le 3 octobre prochain, il inaugurera son parti Nouvelle Énergie à Paris. Le maire de Cannes compte bien sortir son épingle du jeu. Pas d’union des droites a-t-il déclaré auprès de nos confrères du JDD qu’il considèrent comme un « argument politicien, une combine de parti ». Une déclaration qui pourrait décevoir une partie de l’électorat de droite qui ne cesse d’espérer cette union.

David Lisnard justifie son projet comme étant avant tout destiné à sortir les électeurs de la logique de parti. Pour ce faire, il affirme vouloir « cristalliser les électeurs qui viennent de la macronie, du centre, des Républicains, du Rassemblement national et de Reconquête » (…) des gens de gauche, des citoyens anti-wokistes et attachés à l'universalisme républicain ». Mais si David Lisnard est un des maires les plus appréciés de France, il sait aussi que sa notoriété reste assez limitée en dehors de la droite de l’échiquier politique. L’objectif de l’inauguration prochaine de son QG national vise à y remédier : « Il en a conscience et c’est son défi principal », concède Frédéric Masquelier, maire de Saint-Raphaël et ami du président de l’AMF. « Il vient à Paris car il faut être dans les lieux de pouvoir. La compétition électorale, c’est réseauter », ajoute-t-il.

« En finir avec le social-étatisme »

Se faisant porte-drapeau de la droite libérale qui semble en perdition depuis la présidentielle de 2012, David Lisnard veut remettre au centre du débat politique la bataille historique entre la gauche et la droite. « Je défends un projet de société axé sur la liberté et la responsabilité individuelle, une vision de droite pour résumer, qui s'oppose à une vision de gauche axée sur l'égalité ». Bien loin d’être le fruit du hasard, l’inauguration de son QG s’inscrit dans un calendrier bien précis : le prochain congrès de l’association des Maires de France se tiendra entre le 20 et 23 novembre et élira son prochain président. Le congrès de l’AMF est l’occasion pour David Lisnard de courtiser les maires. Avec l’aide d’André Laignel, vice-président socialiste de l’AMF, les deux hommes portent une liste qui réunit des élus de droite comme de gauche. « Je constate que le discours porté intelligemment par un Bernard Cazeneuve ou une Carole Delga, des figures éminentes à gauche, est peu audible dans leur famille d’origine. La gauche est frappée de sinistrose et se laisse dévier vers son extrême. Elle bafoue le mérite et l’universalisme républicain, ces valeurs qui étaient sa boussole ».

Une stratégie qui pourrait être gagnante pour le maire de Cannes. Pour nombre d’électeurs de droite, le RN et Reconquête ! restent trop clivants. Pour les électeurs de gauche, la métamorphose de cette-dernière est telle que beaucoup d’entre eux se sentent orphelins d’une famille politique. Quant au chouchou désigné des LR, Laurent Wauquiez, celui-ci reste toujours aussi évasif sur son éventuelle candidature à la présidentielle de 2027. David Lisnard profite tout tant de cette interview du JDD pour marquer sa différence avec Edouard Philippe sur la question du transfert des pouvoir de l’État. En effet, quelle meilleure position que celle du président de l’AMF pour défendre la décentralisation des pouvoirs de l’État ! Grand adepte de la politique par « le bas », le maire de Cannes par cette initiative se détache de sa famille politique, mais il avance avec prudence : « Nous ne sommes pas dans le temps présidentiel ». Avant d’en « finir avec le social-étatisme », l’heure est à la conquête des alliés.

Axelle Ker

Diplômée en sciences politiques et relations internationales, journaliste chez Économie Matin & Politique Matin depuis septembre 2023.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Présidentielle 2027 : David Lisnard avance à pas de loup»

Laisser un commentaire

* Champs requis