Pierre Person, numéro deux de LREM démissionne de ses fonctions

43,61 %
En 2017, Emmanuel Macron a remporté l'élection présidentielle avec
43,61% des voix.

Le numéro deux de la République en marche a annoncé, au cours d'une interview donnée au Monde, sa démission et a appelé l'ensemble des dirigeants du parti à en faire de même.

Une démission qui n'est pas personnelle mais politique

Dans une interview parue dans le journal Le Monde, Pierre Person a annoncé démissionner de ses fonctions de numéro deux du parti de la République en marche. Les chamboulements s'enchaînent pour la majorité présidentielle. Après un remaniement, un nouveau président de groupe à l'Assemblée nationale, c'est au tour du parti de se renouveler.

Pierre Person estime que dans sa décision de démissionner, « Le sujet n'est pas personnel mais politique ». Au contraire, il y avait de sa part une volonté de « donner un nouveau souffle au parti ». Un parti qui n'est plus à même « d'affronter (la) nouvelle étape du quinquennat » et qui doit se réinventer et redevenir force de proposition et créateur d'idées nouvelles.

En novembre 2018, Pierre Person s'était porté candidat à la tête du parti avant de se désister dans l'intérêt du parti au profit de Stanislas Guerini. À présent, il appelle à une démission de l'ensemble des dirigeants du parti. Il « invite tous ceux qui veulent bâtir les succès de demain à quitter eux aussi leurs fonctions à la tête du parti pour écrire une nouvelle page ».

Une démission qui ne s'apparente pas à un divorce

Lundi 21 septembre est prévu une réunion du bureau exécutif du parti, qui devra procéder à « une simple réorganisation de la direction ». Une réunion qui prouve, selon Pierre Person, « que le parti n'a pas pris la mesure de la situation ».

Cependant, s'il quitte ses fonctions, il n'en quitte pas pour autant le parti, il redeviendra donc dès la fin de la réunion « un militant parmi les militants » et continuera de siéger comme député de Paris au sein du groupe parlementaire de la République en marche et soutiendra Emmanuel Macron dans sa campagne de réélection en 2022.