Sanction pour les restaurateurs fraudeurs et lutte contre l'idéologie racialiste. Le 18h du 1er février 2021 de PolitiqueMatin.fr

10.000 EUROS
Les restaurants et les bars pourront bénéficier d'une aide mensuelle
égale à la perte de chiffre d'affaires dans la limite de 10.000 euros.

Sanction pour les restaurateurs fraudeurs et lutte contre l'idéologie racialiste. Retour sur l'actualité politique du lundi 1er février 2021.

Bruno Le Maire annonce des sanctions pour les restaurateurs fraudeurs

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire a annoncé lundi 1er février au micro de RTL, la mise en place de sanctions à l'encontre des restaurateurs fraudeurs. Ceux qui ont décidé d'ouvrir le 1er février malgré les interdictions administratives et les mesures contre le coronavirus verront leurs aides financières suspendues.

Bruno Le Maire a rappelé que si la période « est extrêmement dure pour les restaurateurs, moralement et économiquement, ça ne justifie en rien de ne pas respecter les règles, qui sont des règles sanitaires ». Le ministre de l'Économie présente ensuite les sanctions mises en place par le gouvernement pour lutter contre les réouvertures sauvages : « Tous ceux qui restent ouverts seront suspendus pendant un mois de l'accès au fonds de solidarité et si jamais il y a récidive, ils n'y auront plus accès du tout ».

Gérald Darmanin entend lutter contre l'idéologie racialiste venue des États-Unis

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'est exprimé lundi 1er février au micro de France Inter. Il a évoqué le mouvement idéologique racialiste venu des États-Unis et qui commence à prendre place dans les universités françaises. Une idéologie qui, pour le ministre, doit être combattue.

« C'est le drame pour la France et nous devons combattre cela pied à pied. C'est d'ailleurs ce qu'a souhaité le président de la République dans son discours des Muraux » ajoutant « Si les Français eux-mêmes sont incapables de défendre leur modèle de laïcité, de démocratie, de communauté nationale alors les résistants (…) ne seront pas capables de porter cette défense ».

Des magistrats surpris en plein déjeuner clandestin dans un restaurant parisien

Vendredi 29 janvier 2021, le restaurant L'Annexe, sur l'île de la Cité à Paris a été contrôlé alors qu'un déjeuner contraire aux mesures sanitaires se déroulait dans ses murs. Parmi les dizaines de convives, des magistrats.

Il n'est pas surprenant que le restaurant situé en face de la Cour d'Appel de Paris et à quelques mètres de la Cour de cassation et du tribunal de commerce compte des magistrats parmi ses clients. Cependant, il est plus osé de permettre à ces mêmes clients de déjeuner dans l'enceinte du restaurant alors même que les mesures sanitaires l'interdisent et que la préfecture de Police se trouve elle aussi à quelques pas.

Lors de ce contrôle, les magistrats présents auraient essayé de déstabiliser les policiers, prenant l'excuse du besoin de se restaurer pour justifier le contournement de la loi. Un proche du restaurateur explique : « C'est une vente à emporter qui a dégénéré ».

Édouard Philippe testé positif au Covid-19

L'ancien Premier ministre et actuel maire du Havre Édouard Philippe a annoncé, lundi 1er février 2021, être positif au Covid-19. Suite au résultat de son test, le maire du Havre s'est placé en isolement et ne présidera pas le conseil municipal qui devait avoir lieu lundi 1er février soir.

Son entourage souligne au Figaro : « Conformément aux recommandations, il s'est aussitôt isolé. Il se porte bien et travaillera depuis son domicile ».


Quitterie Desjobert

Journaliste économique et politique