Incendie à Wintzenheim : le drame derrière les flammes

Lorsque la fumée se dissipe, les histoires émergent. À Wintzenheim (Haut-Rhin), un incendie tragique a tué onze personnes porteuses de handicap ce mercredi. Les victimes sont âgées de 20 à 50 ans et sont des vacanciers, à l’exception d’un accompagnateur.

Adelaide Motte
Par Adélaïde Motte Modifié le 10 août 2023 à 15h05
Incendie

Un incendie qui touche des personnes handicapées

Le gîte de Wintzenheim, un bâtiment de 500m² datant de 1870, accueillait deux groupes de personnes souffrant de handicaps mentaux légers. Ces vacanciers ont été tragiquement pris au piège par les flammes. L'incendie s'est déclaré en pleine nuit et la propriétaire a prévenu les pompiers au matin, à 6h30. Malgré l'intervention rapide des secours, onze personnes ont perdu la vie. Parmi elles, huit victimes étaient originaires de Lorraine.

L'enquête pour déterminer les causes de cet incendie est menée par la section de recherches de Strasbourg, la brigade de recherche de Colmar et des techniciens en identification criminelle. Les premières indications suggèrent un départ de feu accidentel et surtout un feu couvant, qui aurait rongé le bois pendant longtemps avant de pouvoir être constaté par l'apparition de fumée. Cependant, la vitesse de propagation des flammes interroge. Les matériaux utilisés pour la construction du gîte étaient-ils conformes aux normes de sécurité incendie ?

Enquête à Wintzenheim : les réglementations ont-elles bien été respectées ?

L'enquête a révélé que le gîte n'était pas aux normes de sécurité. Des manquements importants ont été identifiés, notamment en ce qui concerne les systèmes d'alarme et les voies d'évacuation. Ces négligences pourraient avoir contribué à l'ampleur de la tragédie. D'autre part, le gîte aurait été en surcapacité, avec 28 personnes accueillies cette nuit-là pour une capacité affichée sur le site de 20 couchages et un contrat de 16 personnes.

L'incendie de Wintzenheim est le sinistre le plus meurtrier survenu en France depuis 2016, où un bar avait brûlé à Rouen. Il rappelle l'importance des normes de sécurité, en particulier dans les établissements accueillant des personnes vulnérables. Il est essentiel de tirer des leçons de ce drame une fois l'enquête menée pour éviter qu'il ne se reproduise.

Adelaide Motte

Diplômée en géopolitique, Adélaïde a travaillé comme chargée d'études dans un think-tank avant de rejoindre Economie Matin en 2023.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Incendie à Wintzenheim : le drame derrière les flammes»

Laisser un commentaire

* Champs requis