Jean-Luc Mélenchon choque son camp après ses propos sur les Tchétchènes

Cropped Favicon.png
Par Quitterie Desjobert Modifié le 20 octobre 2020 à 15h12
Jean Luc Melenchon Choque Propose Tchetchenes
22%22% des Français considèrent que Jean-Luc Mélenchon a "la stature d'un président de la République".

Jean-Luc Mélenchon a réagi dimanche 18 octobre 2020 sur BFMTV, à l'assassinat de Samuel Paty, enseignant décapité pour avoir montré des caricatures de Mahomet en classe.

Des propos qui ont choqué l'ensemble de la gauche

« Il faut reprendre un par un tous les dossiers des Tchétchènes présents en France. Et tous ceux qui ont une activité sur les réseaux sociaux, comme c'était le cas de l'assassin ou d'autres, qui ont des activités de l'islamisme politique doivent être capturés et expulsés ». Un discours le plus souvent entendu dans la bouche des politiques de droite voire d'extrême droite mais prononcé par Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise. Avec ses mots durs Jean-Luc Mélenchon a choqué son propre camp et le reste de la gauche.

Le patron du Parti socialiste Olivier Faure a violemment réagi au propos de Jean-Luc Mélenchon : « Le problème c'est l'islamisme politique, pas les Tchétchènes. Le meurtrier des Yvelines était tchétchène, d'autres avant ne l'étaient pas. À ne pas vouloir désigner clairement l'islamisme politique, on en vient à essentialiser une nation plutôt qu'une autre. »

Du côté des radicaux de gauche la réaction est encore plus acide : « S'en prendre aux Tchétchènes en général, c'est de la part de Mélenchon un faux-fuyant, une manière pour lui de faire oublier qu'il a été le principal relayeur en France de l'islamophobie. Quand on relaye ce concept venu du Pakistan ou des Frères musulmans, c'est qu'on a perdu sa boussole ! » .

Jean-Luc Mélenchon aurait admis avoir commis « une erreur »

Adrien Quatennens, numéro deux de la France Insoumise, confiait mardi 20 octobre à France 2, que Jean-Luc Mélenchon s'était directement rendu compte de son « erreur » dans l'emploi du mot « communauté tchétchène ».

Le député LFI a également expliqué ce que Jean-Luc Mélenchon voulait véritablement dire avec cette expression malheureuse : « Il a voulu dire concrètement qu'entre les attaques à main armée il y a quelques semaines à Dijon et l'attentat de Conflans, visiblement il y a là aussi pour nos services de renseignement un vrai sujet qu'il faut creuser ».

Cropped Favicon.png

Journaliste économique et politique

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Jean-Luc Mélenchon choque son camp après ses propos sur les Tchétchènes»

Laisser un commentaire

* Champs requis