Bruno Retailleau et la « régression » des immigrés nés en France

C’est une petite phrase dite durant une interview accordée le 5 juillet 2023 à FranceInfo qui fait beaucoup parler sur les réseaux sociaux. Bruno Retailleau, sénateur Les Républicains, a été accusé de racisme après avoir parlé de « régression » de certains immigrés. Non pas les immigrés illégaux, mais des Français issus de l’immigration.

Cropped Favicon.png
Par Paolo Garoscio Publié le 5 juillet 2023 à 15h20
Bruno Retailleau Regression Immigres France Racisme Racialisme Sauvage

Le retour du lien entre « immigration » et les violences

Depuis la mort de Nahel lors d’un contrôle de police, les banlieues se sont embrasées en France. La dernière semaine de juin 2023, des violences ont éclaté accompagnées de pillages et dégradations. Une situation que la droite attribue intégralement à l’immigration, reprenant ainsi un de ses thèmes politiques traditionnels.

Mais Bruno Retailleau est allé plus loin, mercredi 5 juillet 2023. Dans la matinale de FranceInfo, il a repris ce lien entre immigration et violences, mais a surtout parlé des Français issus de l’immigration. « Certes, ce sont des Français, mais ce sont des Français par leur identité et malheureusement pour la deuxième et troisième générations, il y a comme une sorte de régression vers les origines ethniques. » Des propos qui n’ont pas manqué de faire polémique, Bruno Retailleau ayant été accusé dans la foulée de racisme.

Les origines ethniques sont-elles une régression ?

Le président du groupe LR au Sénat, qui a été candidat à la présidence du parti en 2022, émet ici une thèse plus que discutable. Dans les fait, il assimile les « origines ethniques » d’une population à une forme de sauvagerie. Comme si la sauvagerie était inscrite dans les gènes, et qu’elle réapparaîtrait chez les jeunes Français au bout de quelques générations. Elsa Faucillon, députée communiste, n’a pas manqué de le souligner sur Twitter. Pour elle, c’est une « thèse racialiste par excellence ».

Plusieurs députés de La France Insoumise ont également réagi à ces propos. « Racisme crasse » pour Mathilde Panot, « racisme dégoulinant » pour Clémentine Autain… « RIP la droite républicaine », commente de son côté Manuel Bompard.

Mais les élus de gauche ne sont pas les seuls à avoir remarqué cette petite phrase. Sur Twitter, nombreux sont les commentaires critiquant les propos du sénateur. Avocats, professeurs ou simples utilisateurs du réseau social dénoncent des propos racistes et racialistes.

Cropped Favicon.png

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Bruno Retailleau et la « régression » des immigrés nés en France»

Laisser un commentaire

* Champs requis