Société : Fondation Jean Jaurès, de quoi rêve la gauche ?

Les aspirations des Français en fonction de leur positionnement sur l’échiquier politique ont-elles évolué, et si oui, comment ? C’est la question que s’est posée la Fondation Jean Jaurès en collaboration avec la CFDT et Ipsos dans le cadre d’une étude sur les sympathisants de gauche, publiée le 30 novembre 2023.

Axelle Ker
Par Axelle Ker Publié le 4 décembre 2023 à 16h30
étude, Fondation Jean Jaurès, gauche, sympathisant, valeurs, idéaux, société, travail, école, écologie, égalité

La persistance du clivage droite-gauche

« Il n'y a plus de Nupes », a déclaré Jean-Luc Mélenchon le 30 novembre 2023, auprès de nos confrères du Figaro. L'Union de la gauche est donc officiellement enterrée. Cela est en grande partie dû aux prises de position du chef de file des Insoumis, Jean-Luc Mélenchon, suite à l'attaque du 7 octobre 2023 du Hamas sur Israël, et à son refus de qualifier le Hamas d'organisation terroriste par pur électoralisme.

La perte de vitesse de la gauche n'est pas nouvelle. Depuis les années 80, elle n'a cessé de délaisser son électorat, les ouvriers. Pour autant, d'après l'étude de la Fondation Jean Jaurès, publiée le 30 novembre 2023, près d'un tiers des Français (31 %) restent toujours attachés aux idéaux de gauche (contre 46 % pour ceux de droite). Un chiffre en recul (33 % en 2017), mais qui témoigne de la persistance du clivage droite-gauche au sein de la société française.

Égalité et démocratie

L'égalité demeure un pilier central de la gauche. La récente étude de la Fondation Jean Jaurès révèle que 81 % des sympathisants de gauche considèrent les inégalités actuelles comme inacceptables, un sentiment beaucoup plus prononcé que dans le reste de la population. Cette résistance marquée à l'égard des inégalités s'exprime aussi dans leur inclination pour une société qui privilégie la protection sociale plutôt que la liberté d'entreprendre, une option plébiscitée par près de 80 % des sympathisants de gauche.

La démocratie est une valeur fondamentale pour la gauche, mais sa conception évolue. Les sympathisants de gauche sont clairs sur leur vision de la démocratie idéale : elle doit être dynamique et impliquer activement les citoyens. En effet, 49% d'entre eux préfèrent une démocratie directe, où le peuple joue un rôle central dans les décisions législatives et politiques.

Travail, écoles... le développement personnel avant tout

Concernant le travail, la vision de la gauche semble s'être adaptée aux nouvelles réalités. Pour 25 % des sympathisants, l'aspect intéressant et motivant d'un emploi est le critère principal, mettant en avant une quête de sens et d'épanouissement personnel. Cette tendance s'écarte quelque peu de la vision traditionnelle du travail comme simple moyen de subsistance, reflétant une évolution vers des préoccupations plus centrées sur la qualité de vie et l'épanouissement individuel.

Même tendance pour l'école ou les sympathisants de gauche privilégient le développement personnel de l'enfant, plutôt que la formation en elle-même. 65 % des sympathisants s'accordent à dire que l'école doit prioritairement éveiller la curiosité et encourager l'esprit critique. Une approche qui dépasse la vision traditionnelle de l'éducation, qui est plutôt axée sur la préparation au marché du travail.

L'écologie, nouveau fer de lance de la gauche

La gauche fait de l'écologie un axe majeur : 45 % de ses sympathisants soutiennent l'idée de limiter les voyages aériens pour réduire l'empreinte carbone, un taux bien supérieur à celui observé dans l'ensemble de la population.

De même, 42 % se prononcent en faveur de l'interdiction de la vente de produits alimentaires hors saison ou importés de pays lointains. Autrement dit, l'écologie est le nouveau cheval de bataille de la gauche, et celle-ci ne semble pas contre des mesures plus radicales et contraignantes pour répondre aux objectifs.

Axelle Ker

Diplômée en sciences politiques et relations internationales, journaliste chez Économie Matin & Politique Matin depuis septembre 2023.

Suivez-nous sur Google News PolitiqueMatin - Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités.

Aucun commentaire à «Société : Fondation Jean Jaurès, de quoi rêve la gauche ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis